Imprimer en circuits-courts

Anne-Sophie et Damien GRANGEREAU

Dirigeants de Graphi’Com Anjou

Imprimerie

L’imprimerie familiale de proximité Graphi’COM Anjou est reprise en 2019 par Anne-Sophie et Damien Grangereau avec l’ambition de proposer des solutions adaptées aux besoins des clients.

Montreuil-Bellay, 49260
Imprimerie

L’imprimerie familiale de proximité Graphi’COM Anjou est reprise en 2019 par Anne-Sophie et Damien Grangereau avec l’ambition de proposer des solutions adaptées aux besoins des clients. Graphisme, imprimerie, objets publicitaires, flocage textile ou de véhicule, autant de produits proposés pour des communications multi-supports.
Avec flexibilité et en circuit-courts, Graphi’COM Anjou à la capacité pour répondre à tous les clients, petits et grands, acteurs du territoire de l’Anjou.
https://vimeo.com/571627792

Site internet

A bénéficié

d’une garantie de

1 000€

A été accompagné par

France Active Pays de la Loire

En 2019

C’est ici ?

Autres stories


[bloc_ajax params="{count:7,ess:0}"]

Toutes les stories

Lancement du prêt relance tourisme social


Dans le cadre du plan de relance national, la Banque des Territoires a été mandatée par l’Etat pour le déploiement d’un plan de relance Tourisme social et solidaire. Secteur particulièrement sinistré par la crise, ce dernier appelle une relance ciblée dans les territoires et adaptée aux besoins de chaque acteur. Le dispositif a donc été confié à France Active par la Banque des Territoires pour la mise en œuvre opérationnelle de ce plan auprès des opérateurs de taille intermédiaire.

 

Peuvent bénéficier du dispositif les opérateurs du Tourisme social adhérents à l’UNAT avec un chiffre d’affaires compris entre 1 et 5 millions d’euros et au moins 3 ans d’existence, qui connaissaient une situation économique stable avant la crise.

L’accompagnement consistera en :

  • Un diagnostic 360 avec analyse du plan de relance et du plan de financement
  • Un financement sous la forme d’un prêt subordonné
  • Des ateliers collectifs numérique, tourisme durable, coopération
  • Un suivi à 3 ans après le financement

Le prêt sera compris entre 150 et 750 k€, jusqu’à 12 ans et différé jusqu’à 5 ans. Le taux d’intérêt est fixé à 2%.

Lire la plaquette

Autres actualités


[related_post_fa posts_per_page="15" post_type="post" post_category="actualites"]

Découvrir toutes les actus

UrgencESS : prolongation du dispositif d’accès aux aides pour les petites structures employeuses de l’Économie sociale et solidaire (ESS)


Paris, le 30 juin 2021

En janvier 2021, Olivia Grégoire, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, en charge de l’Économie sociale, solidaire et responsable a mobilisé un fonds d’urgence de 30 millions d’euros pour les structures de l’économie sociale et solidaire (ESS) de moins de 10 salariés, frappées par la crise. Initialement accessible jusqu’au 30 juin 2021, ce fonds reste ouvert aux dépôts de dossiers à l’adresse www.urgence-ess.fr pour un mois supplémentaire, jusqu’au 31 juillet 2021. Le réseau de France Active poursuivra l’instruction des dossiers déposés jusqu’au 31 août 2021, date de clôture du fonds.

En date du 30 juin, cette aide financière allant de 5 000 euros, pour les structures de 1 à 3 salariés, à 8 000 euros pour les structures de 4 à 10 salariés, a permis de soutenir plus de 3 000 structures pour un montant total de 18,3 millions d’euros (consulter en annexe la répartition). L’impact sur le maintien de l’emploi est concret : près de 10 000 emplois sauvegardés.

Au-delà de la seule aide financière, le dispositif UrgencESS accompagne les structures à travers un diagnostic de situation économique et un travail de conseil permettant de les diriger vers de nouvelles solutions de financement, notamment dans le cadre de France Relance.

Olivia Grégoire

Secrétaire d’État à l’Économie sociale, solidaire et responsable

Le fonds UrgencESS a permis à de nombreuses petites structures de traverser la crise. Les aider à tenir ce n’est pas qu’une réponse à l’urgence, c’est également une réponse pour l’avenir : grâce à l’accompagnement appuyé dont elles ont bénéficié pour pérenniser leurs actions, c’est aussi avec ces structures que nous pouvons désormais concrétiser la relance de notre économie.

Pierre-René Lemas

Président de France Active

Avec UrgencESS, nous avons pu apporter une réponse plus que tangible à des associations comme à des entreprises pleinement
mobilisées sur le développement du lien social, la culture ou l’écologie. Et nous leur avons aussi
permis de penser leur modèle pour rebondir face à la crise et de se projeter dans une
relance pleinement solidaire.

Focus sur 2 structures

L’Association Solid’air – Un véritable espace de vie sociale à Bois-en-Ardres
Pas-de-Calais.

Depuis 10 ans, cette association oeuvre pour des activités sociales et de loisirs pour tous publics. Elle propose des ateliers divers et variés. La crise fortement impacté sa situation économique, car si l’association a continué de fonctionner, elle n’a en revanche pas eu la possibilité d’organiser d’événements, une activité qui contribue fortement à son modèle économique.
Grace à UrgencESS, l’association a pu maintenir une partie de son activité et l’emploi au sein de la structure. D’autres solutions de financement et d’accompagnement lui ont permis de créer de nouvelles activités, telle une friperie à tout petits prix qui rencontre un grand succès.

BioBerry – Promouvoir l’agriculture bio
Cher

BioBerry intervient auprès du grand public, des scolaires et des collectivités, au service des producteurs, transformateurs et distributeurs de l’agriculture biologique. La crise a conduit l’association à devoir réduire son activité et ses ambitions. Les différents ateliers et animations de promotion de l’alimentation durable étant soumis à de fortes contraintes sanitaires n’ont pu avoir lieu. Cet apport en trésorerie leur a permis de préparer le redémarrage de leur activité.

Détail des aides


Régions Aides accordées
(nb total)
Total € Nb emplois
Auvergne Rhône Alpes 426 2 514 000 1 552,71
Bourgogne Franche Comté 127 752 000 452,33
Bretagne 215 1 282 000 660,3
Centre Val de Loire 127 776 000 348,85
Corse 38 241 000 137,68
Grand Est 245 1 462 000 713,29
Guadeloupe 38 229 000 141,8
Guyane 13 74 000 32,5
Hauts-de-France 305 1 861 000 1 018,5
Ile-de-France 366 2 190 000 1 340,34
La Réunion 30 174 000 88
Martinique 4 20 000 7
Mayotte 17 103 000 45,2
Normandie 61 383 000 265,83
Nouvelle Aquitaine 269 1 621 000 706,11
Occitanie 256 1 562 000 825,3
Provence Alpes Côte d’Azur 214 1 307 000 629,94
Pays de la Loire 281 1 711 000 766,82
Total général 3032 18 262 000 9732,5
       



Télécharger le communiqué de presse

Autres communiqués de presse


[the_grid name="5 derniers cp"]

Découvrez toutes l’actus

Coup de jeunes sur l’engagement

 

Plus de 40% des jeunes veulent créer leur entreprise. >Lire notre sondage “jeunes et engagements”

France Active, avec le concours du FAPE EDF, de Réseau de Transport d’Electricité, du fonds solidaire MAIF, de la FAPE ENGIE et de la fondation Jean Duval, soutient les jeunes qui entreprennent et met en avant leurs initiatives engagées partout sur le territoire.

https://vimeo.com/564211733

> PIERRE MEYNIER – Créateur d’Arbo P.O. – La Llagonne (Pyrénées Orientales)

L’entretien, le traitement et la préservation des arbres est un métier aussi spectaculaire qu’engagé

https://vimeo.com/564208826

PAULINE GIRBAL – Créatrice d’une épicerie de proximité – Saint-Urcize (Cantal)

L’épicerie El Girbal s’appuie sur les circuits-courts et les producteurs locaux pour redynamiser son territoire.

https://vimeo.com/564194747

ARTHUR LEMAIRE – Gérant d’Elio’s – Perpignan (Pyrénées Orientales)

Quoi de plus logique que d’utiliser l’energie naturelle dans la région du soleil ? Des étudiants se sont regroupés pendant leurs études pour fonder Elios, l’arbre photovoltaïque à Perpignan.

https://vimeo.com/564204033

JEANNE FROMENT – Gérante de La Vie Buissonnière – Flavigny-sur-Ozerain (Côte d’Or)

La Vie Buissonnière, c’est une épicerie en coopérative à Flavigny-sur-Ozerain, qui propose des produits alimentaires frais et secs, mais également du vrac pour les produits du quotidien.

https://vimeo.com/564200136

MAXENCE DELOURME – Gérant de Maison Delourme – Montreuil-sous-Pérouse (Ille-et-Vilaine)

Le créateur a 21 ans, et c’est presque le doyen de toute la structure. Maison Delourme propose des pains bios et produits avec une énergie responsable dans la région de Montreuil-sur-Pérouse en Bretagne.

Autres stories


[bloc_ajax params="{count:7,ess:0}"]

Découvrez toutes les stories

France Active se mobilise pour une relance solidaire et annonce un nouveau plan stratégique


Paris, le 10 juin 2021

La crise que nous venons de traverser a accru de manière exponentielle les besoins en conseil et financement des entrepreneurs. Face à ces nouveaux enjeux, France Active se mobilise pour renforcer son soutien aux entrepreneurs engagés : l’association adopte un nouveau plan stratégique pour la période 2021-2025, développant ainsi son soutien à tous ceux qui s’engagent en faveur d’un monde plus juste, plus inclusif et plus durable.

L’ENTREPRENEURIAT ENGAGE : UNE FORTE ATTENTE DES FRANÇAIS

Le nouveau plan stratégique de France Active fait écho aux attentes des Français, selon un sondage OpinionWay pour France Active d’avril 2021 . Malgré le contexte économique bousculé, l’envie d’entreprendre reste forte chez les Français : 20% d’entre eux souhaitent créer leur entreprise. Pour 46% d’entre eux, la crise a suscité des vocations d’entrepreneurs : le télétravail a permis à nombre de salariés de découvrir les bienfaits de l’autonomie et de la responsabilisation.

Cette création d’entreprise prend aujourd’hui un sens accru. 80% des Français considèrent l’entrepreneuriat comme plus utile que jamais, car il fait partie des solutions pour sortir de la crise. Surtout, 26% d’entre eux considèrent que l’entrepreneuriat peut relever un certain nombre de défis autant sociaux et qu’écologiques. Au premier rang de ces défis, les Français placent la lutte contre le gaspillage (47%) suivie de la nécessité de revoir les modes de consommation et de production (46%). Former et donner du travail à tous, en particulier aux personnes éloignées de l’emploi apparaît essentiel pour 43% des Français.

Pour autant, les Français perçoivent la création d’entreprise comme risquée, particulièrement aujourd’hui. Pour 82% d’entre eux, il va devenir plus difficile de trouver des financements en cette sortie de crise. Et 51 % estiment rassurant de pouvoir compter sur l’entraide, et l’appartenance à un réseau d’entrepreneurs.

Si cette voie de la création d’entreprise leur semble un moyen efficace de répondre à ces défis, les Français attendent également beaucoup de l’État (56%), mais aussi des collectivités locales (49%) et des associations (27%). Ensemble, ces entités sont celles qui leur paraissent le plus à même de trouver des solutions innovantes, dans un monde confronté à ces nouveaux défis.

 

Le nouveau plan stratégique de France Active constitue, précisément, une réponse innovante et structurée, face à ces attentes.

UN PLAN STRATÉGIQUE 2021 – 2025

AU SERVICE D’UN ENGAGEMENT SOLIDAIRE, ASSUMÉ, COMBATIF.

Le plan stratégique de France Active a été pensé autour de quatre piliers fondamentaux :

Créer une économie du lien

En accompagnant les entrepreneurs qui construisent des réponses aux défis sociaux et environnementaux, notamment ceux qui rencontrent des difficultés particulières d’accès et au conseil et au crédit. Ce choix s’affirme comme compatible avec l’idée de croissance : l’économie construite avec ces entrepreneurs s’avère fortement créatrice d’emploi.

Dans cette optique, France Active développe une offre « Inclusion » pour mieux détecter et accompagner les potentiels. Elle propose également une connexion avec ses partenaires de la « Tech for good » (Solidatech, Simplon…), afin d’aider les entrepreneurs à prendre en main le digital, levier essentiel de transformation.

Agir en résonnance avec les territoires

En soutenant toujours plus les entreprises qui apportent des solutions aux problématiques territoriales. Priorité sera ainsi donnée aux quartiers prioritaires de la ville, aux zones de revitalisation rurale, aux centres bourgs et cœurs de villes moyennes, aux zones industrielles en reconversion et outremers.

France Active accélère son soutien individuel aux entrepreneurs d’une démarche de construction collective, afin d’aider des filières à se structurer. Elle va également développer sa participation à des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) et aux projets de territoires portés par les collectivités locales.

Investir la finance

Pour rééquilibrer les rapports de force entre la finance, les territoires et les citoyens. France Active a aujourd’hui gagné la bataille de l’accès à la banque pour les créateurs d’entreprise, et participé à la constitution d’une finance solidaire désormais reconnue. Il s’agit d’aller plus loin, notamment lors des phases critiques de la vie d’une entreprise : démarrage, passage de cap difficile, transformation, mais aussi appui aux territoires et aux publics les plus fragiles.

 

Pour ce faire, France Active va mobiliser de nouveaux partenaires financiers. Elle va également développer l’engagement citoyen autour de l’épargne solidaire, en encourageant la démocratisation des circuits d’épargne solidaire auprès du grand public.

Faire Mouvement

En transformant la somme des réussites individuelles des entrepreneurs engagés en réussite collective, capable d’impulser une réelle transformation de notre économie.

 

A ce titre, France Active compte tisser de nouvelles alliances avec des syndicats de salariés, des clubs d’entrepreneurs, des acteurs financiers innovants, ou encore des mouvements de défense des consommateurs ou de l’environnement, de lutte contre la pauvreté…. Ces réseaux élargis permettront aux entrepreneurs engagés de partager des opportunités, et de peser collectivement dans l’espace public.

LA MOBILISATION COMMENCE DES 2021, AVEC UNE FORTE REPRISE DE L’ACTIVITÉ.

En 2020, France Active a accompagné 30 000 entreprises et mobilisé 410 millions. Parmi celles-ci, plus de 13 500 ont bénéficié d’un financement, soit près de 2 fois plus qu’en 2019. Plus de 10 000 ont vu leur micro-crédit sécurisé par notre société de garanti et les 6000 restant ont été concernés par nos actions de suivi et de conseil. Une action d’une ampleur sans précédent depuis plus de 30 ans qui a permis la création et la préservation de 58 000 emplois (60 % créés).

Pour accompagner cet accroissement, France Active a déployé le fonds d’État pour les petites structures de l’ESS : UrgenceESS. Cela lui permet d’orienter plus de 30 millions d’euros doté l’Etat vers des entrepreneurs engagés, rapidement et simplement, grâce à un guichet unique. La cible de 5000 structures conseillées et financées sera atteinte à l’été

L’association a également apporté un soutien accru aux entrepreneurs les plus engagés, avec le Prêt Relève Solidaire. Elle a également innové avec la création du premier Prêt à impact solidaire. Le principe : valoriser le fait que l’entreprise ait atteint ses objectifs d’utilité sociale. Plus l’entreprise se rapproche de cette ambition, plus le taux d’intérêt du prêt décroît. Les Papillons Blancs du Cambrésis, un mouvement au service du parcours de vie des personnes porteuses de handicap, a été le premier à bénéficier de ce prêt innovant.


Télécharger le communiqué de presse

Autres communiqués de presse


[the_grid name="5 derniers cp"]

Découvrez toutes l’actus

L’entrepreneuriat engagé, clé de la sortie de crise pour les français – Sondage opinionWay pour France Active


80% des français des Français estiment que l’entrepreneuriat est plus utile à la société pour réussir la sortie de crise : c’est un des principaux enseignements de l’étude qu’a réalisée OpinionWay pour France Active en avril 2021.

 

Si la crise du coronavirus agit comme un déclencheur, elle montre que la création d’entreprise revêt désormais une dimension éthique dans l’esprit collectif, preuve du progrès des principes de l’économie sociale.

 

Parallèlement, la même proportion (82%) considère qu’après la crise coronavirus, la recherche de financements va être plus difficile. Une raison de plus pour France Active de jouer son rôle de financeur solidaire en maximisant le lien entre les entrepreneurs engagés et le monde de la finance. En effet, malgré le contexte économique bousculé, la crise a suscité des vocations d’entrepreneurs chez 46% des français.

 

Ils sont d’ailleurs conscients du rôle qu’ils peuvent jouer en réponse aux défis sociaux et écologiques : 46 % considèrent que l’entrepreneuriat doit permettre de revoir les modes de consommation et de production ; comme 43% qui placent l’entrepreneuriat comme une clé pour dynamiser l’emploi et former ceux qui en sont éloignés.

Engagement, entrepreneuriat et finance solidaire : le triptyque d’un nouveau modèle économique d’après crise !


Découvrir les résultats du sondage

Autres actualités


[related_post_fa posts_per_page="15" post_type="post" post_category="actualites"]

Découvrez toutes les stories

Nouveaux présidents pour France Active Garantie et France Active Investissement





Dominique MAHÉ a été élu président de France Active Garantie le 27 mai.
Il succède à Jean-Denis NGUYEN TRONG.

Son parcours

Président de la MAIF depuis 2006

Ancien administrateur de France Active

Professeur d’Enseignement Général



Alexis MASSE a été élu président de France Active Investissement le 31 mai.
Il succède à Jean-Marc ALTWEGG.

Son parcours

Président du Forum pour l’Investissement Responsable

Délégué stratégie chez GRDF

Ancien secrétaire confédéral de la CFDT

Ancien administrateur de France Active Investissement

Inspecteur des finances

Autres actualités


[related_post_fa posts_per_page="15" post_type="post" post_category="actualites"]

Découvrez toutes les actus

Baromètre de la finance solidaire : l’édition 2021-2022 est disponible !

 

Finansol et le quotidien La Croix publient la nouvelle édition du Baromètre de la finance solidaire Finansol / La Croix.



Cette édition de 8 pages, publiée dans les pages du quotidien La Croix, dévoile :

  • les grandes tendances et l’impact de la finance solidaire en France (chiffres consolidés par l’Observatoire de la finance solidaire au 31/12/2020),
  • des reportages centrés sur des initiatives citoyennes qui ont vu le jour ou se sont développées grâce à la finance solidaire,
  • la liste des placements labellisés Finansol ainsi que des informations pratiques,
  • et l’interview de Sophie Faujour, Directrice France du réseau « European Venture Philanthropy Association ».

Un dossier de 8 pages pédagogique et complet, qui fait le focus sur la finance solidaire et la jeunesse.

Lire le baromètre de la finance solidaire Finansol / La Croix

Retrouvez Finansol et France Active sur France Info

A l’occasion de la parution du Baromètre de la finance solidaire 2021-2022, Frédéric Tiberghien, président de Finansol et Marlène Fargues directrice Conseil et Investissement de France Active sont les invités de l’émission “Alors, on pense” de Patrice Romedenne


Autres actualités


[related_post_fa posts_per_page="15" post_type="post" post_category="actualites"]

Découvrez toutes les actus

12 ème édition des Grands Prix de la finance solidaire 2021 : remettre l’homme au cœur de l’économie

 

Vous êtes un.e entrepreneur.e solidaire ?
Vous agissez quotidiennement pour lutter contre l’exclusion, participez à la transition énergétique ou proposez de nouveaux modèles de société en France et dans les pays du Sud ?
Vous avez bénéficié de financements solidaires au lancement de votre projet ou pour son développement ?

Participez aux Grands Prix de la finance solidaire !

Dans le cadre de la Semaine de la finance solidaire (du 8 au 15 novembre 2021), et pour la 12ème année consécutive, Finansol s’associe au journal Le Monde pour organiser les Grands Prix de la finance solidaire. Cet appel à candidatures a pour but de récompenser les entrepreneurs sociaux, qui remettent l’homme au cœur de l’économie et agissent pour le bien commun.

2021 : un 4ème prix s’ajoute à cette nouvelle édition des Grands Prix de la finance solidaire

Depuis la création des Grands Prix de la finance solidaire, Finansol et Le Monde ont récompensé plus de 50 entrepreneurs solidaires œuvrant pour la création et le développement d’activités à vocation sociale et/ou environnementale.
Pour cette 12ème édition, Finansol et Le Monde souhaitent également valoriser l’épargne collectée directement par des entreprises solidaires. C’est pourquoi, un prix “Epargne solidaire” sera décerné cette année.

Vous avez organisé une levée de fonds citoyenne en 2019 ou 2020 pour financer vos projets à forte utilisé sociale et/ou environnementale ?

Vous pouvez dès à présent présenter votre candidature pour le nouveau prix “Epargne solidaire”.

Le calendrier évolue donc lui aussi :

  • Vendredi 10 juillet : Date limite de candidature pour les présélections
  • Du 6 au 15 juillet : Analyse des dossiers
  • A partir du 16 juillet : Résultats de la première phase d’analyse et envoi aux projets sélectionnés du dossier complet de candidature
  • Dimanche 2 août : Date limite de renvoi des dossiers complets et pièces attachées
  • Août à septembre : Analyse des dossiers et délibération du jury, composé d’acteurs reconnus du secteur de l’ESS
  • Octobre : Finansol annoncera publiquement les 4 ou 5 nommés par catégorie. Les lauréats seront dévoilés durant la Semaine de la finance solidaire
  • Entre le 2 et le 9 novembre : Annonce des lauréats

Découvrez les 4 catégories de prix et candidatez dès maintenant !

Les Grands Prix récompenseront cette année des structures (entreprise, coopérative, fondation ou association) exerçant une activité génératrice d’utilité sociale et/ou environnementale ayant bénéficié de la finance solidaire.

Prix Épargne Solidaire

Sont éligibles à cette catégorie les structures qui ont organisé une levée de fonds citoyenne en 2019 ou 2020 pour financer leurs projets à forte utilisé sociale et/ou environnementale.

Formulaire de candidature

Prix France

Sont éligibles à cette catégorie les structures exerçant une activité à forte utilité sociale et/ou environnementale en France : accès à la santé, lutte contre l’exclusion, insertion par l’activité économique, accès au logement, alimentation durable et filière bio, énergies renouvelables, transition écologique, etc.

Formulaire de candidature

Prix International

Sont éligibles à cette catégorie les structures qui proposent une réponse à une problématique sociale et/ou environnementale avec une dimension de solidarité internationale. Cette catégorie inclut les structures basées en France et/ou à l’étranger.

Formulaire de candidature

Prix Coup de coeur

Sont éligibles à cette catégorie les structures dont l’activité est ancrée dans le tissu économique et social de leur territoire. Elles œuvrent pour le développement local et l’amélioration du lien social. Finansol et Le Monde sélectionneront 4 dossiers qui seront soumis au vote des internautes sur le site internet du Monde en octobre 2021.

Formulaire de candidature

Les lauréats se verront attribuer une dotation de 4 000 €. Ils bénéficieront, en outre, d’un article dans le supplément du Monde Argent (repris sur le site du Monde) qui présentera leur projet, ainsi qu’une mise en avant sur le site de Finansol.

Les candidatures sont ouvertes
du 3 au 20 juin !

Les Grands Prix de la finance solidaire sont organisés en partenariat avec
Le Monde Argent
Finansol
Caisse d'Epargne
France Active
MAIF
Mirova
Ville de Lyon

Autres actualités


[related_post_fa posts_per_page="15" post_type="post" post_category="actualites"]

Découvrez toutes les actus