fbpx
DATE DE PUBLICATION 28/10/2019

France Active accélère pour renforcer son rôle dans la finance solidaire

exportshare-hover-full

Paris, le 28 octobre 2019

En amont de la Semaine de la Finance Solidaire (4 au 11 novembre), France Active annonce une série d’initiatives visant à mieux affirmer ses engagements dans le financement de l’économie sociale et solidaire. Une prise de position indispensable dans un contexte où l’entrepreneuriat engagé prend une ampleur croissante, auprès des créateurs d’entreprise comme des épargnants, désireux d’investir de manière utile et responsable.

France Active, pionnier de la finance solidaire, annonce une série d’initiatives pour accélérer le mouvement des entrepreneurs engagés.

  • La création d’un nouveau programme pour les entrepreneurs de l’innovation sociale : la Place de l’émergence. Chaque mois depuis septembre dernier, 6 entrepreneurs sont invités à « pitcher » devant 6 partenaires financeurs : Malakoff Médéric Humanis, Klesia, Fondation Carrefour, Banque des Territoires, Fondation MACIF et FAPE EDF. Sélectionnés en amont par les 42 associations territoriales de France Active, ces entrepreneurs bénéficient, au-delà d’un financement nécessaire au démarrage, des conseils utiles pour faire émerger leurs projets dans les meilleures conditions. Tous ont pour point commun de présenter une idée d’entreprise ayant un fort impact social pour leur territoire et un bon potentiel de viabilité économique.
  • La création en janvier prochain d’un Fonds d’Amorçage pour les entrepreneurs sociaux. L’amorçage correspond à une phase essentielle pour l’entrepreneur, puisque c’est elle qui permet le changement d’échelle. Pour les soutenir, le Fonds d’Amorçage France Active affiche des ambitions supérieures à celles de tous les fonds d’investissement : l’objectif est ici de financer 100 entreprises en 2 ans. Placé sous bannière French Impact, ce fonds vient d’être sélectionné par la Commission Européenne pour renforcer la capacité de France Active en conseil/investissement.
  • Un partenariat avec l’AFPA : le principal organisme de formation professionnelle des adultes (125 000 personnes formées en 2018) opère actuellement une transformation de ses centres de formation, partout en France, pour en faire des « Villages de l’Afpa », qui deviennent des tiers lieux de l’insertion sociale et professionnelle. France Active ira, grâce à ce partenariat, à la rencontre de tous ceux qui souhaitent devenir des entrepreneurs engagés, mais qui rencontrent des difficultés d’accès aux crédits bancaires.
  • Une mobilisation autour de l’Inclusive Tour porté par le Conseil de l’Inclusion dans l’Emploi (CNL), l’UNEA, les Utopreneurs, APF France Handicap, l’UNAPEI, l’AGEFIPH, le MOUVES et les réseaux de l’Insertion par l’Activité Economique (IAE). Il s’agit pour France Active d’apporter son offre en conseil, financement et mise en réseau pour les entreprises adaptées et d’insertion en phase d’émergence/création ou de développement en lien direct avec l’ambition du gouvernement de créer d’ici 2022 plus de 40 000 emplois dans le secteur adapté et plus de 100 000 dans le secteur de l’IAE.
  • L’engagement dans l’entrepreneuriat féminin : aujourd’hui, les entrepreneures ont 30% de chances de moins de lever des fonds que les hommes. Pourtant, les structures fondées par des femmes rapportent 2,5 fois plus à leurs investisseurs que les start-up masculines. Pour lutter contre ces inégalités, le collectif Sista a rédigé une charte en partenariat avec le Conseil national du numérique. France Active fait partie des 50 fonds qui ont signé cette charte, le 18 octobre 2019, en présence de Marlène Schiappa, Secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de Cédric O, Secrétaire d’État chargé du Numérique.
  • La publication d’un manifeste en faveur du développement de la finance solidaire. Rappelant l’importance de ce pan de l’économie (qui représente aujourd’hui un encours total de 12,6 Md €, soit quatre fois plus qu’en 20121) ce manifeste appelle, entre autres, à ouvrir la dimension solidaire à tous les produits d’épargne, pour que chacun choisisse en conscience la destinée de ses placements (de nouvelles possibilités seront effectives grâce à la loi Pacte).

Pierre-René LEMAS

Président de France Active

Avec cet ensemble d’actions, nous comptons intensifier notre mobilisation en faveur de l’entrepreneuriat engagé. Car l’engagement n’est pas seulement une demande des entrepreneurs et des épargnants, mais aussi un facteur essentiel de réussite. Au sein de notre portefeuille de 35 000 entreprises, nous constatons en effet que 4 structures sur 5 vivent au-delà de trois ans. Nous contribuons à la création de 40 000 emplois par an. Pour un emploi créé la première année, près de quatre sont engendrés au bout de cinq ans. Non seulement nos entreprises durent, mais elles se développent et participent à transformer progressivement notre économie. Face à l’ampleur des enjeux sociaux et environnementaux actuels, le temps d’accélérer collectivement ce mouvement vertueux est venu. C’est tout le propos de notre action.

Autres News

Partager sur Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page