offre emploie
DATE DE PUBLICATION 10/09/2021

“UrgencEss, Pacte relance… des solutions de soutien financier pour les associations”

exportshare-hover-full

La crise sanitaire d’une ampleur sans précédent se traduit également en une crise économique tout aussi inédite par sa nature et sa durée.

Elle s’est accompagnée, dès les premiers mois, d’appels de nombreux acteurs à prendre position en faveur d’un monde nouveau, plus solidaire, écologique et ancré dans les territoires.

Notre société aura plus que jamais besoin du tissu associatif pour répondre à ces enjeux.

Encore faut-il qu’il survive et rebondisse dans une période où, peut-être, le plus difficile reste à venir.

Les associations ont en effet été durement touchées par la crise. La baisse d’activité a engendré, par exemple, une mise sous tension de leur trésorerie. Les plus petites associations, par manque de moyens humains et financiers, ont aussi énormément souffert. Beaucoup d’entre elles risquent de ne pas s’en relever ou très difficilement, en particulier celles qui étaient déjà dans une situation délicate avant la crise. Pour faire face à cette situation, diverses mesures ont été déployées au niveau national tant par les pouvoirs publics que par nombre d’acteurs privés. Néanmoins, des besoins demeurent non couverts et certains risques sont prégnants.

Forts de ces constats et riches des enseignements de l’année écoulée, les pouvoirs publics, les représentants du monde associatif, les réseaux de soutien ainsi que les acteurs privés poursuivent leur coopération pour apporter des réponses adaptées.
L’enjeu demeure le même : faire face aux difficultés et préparer la sortie de crise. Ainsi, le dispositif UrgencESS, fonds de soutien de 30 millions d’euros mobilisé par le secrétariat d’État à l’économie sociale, solidaire et responsable et déployé par France active, se veut simple et opérationnel. Ce fonds UrgencESS est dédié aux petites structures de l’économie sociale et solidaire (ESS) et, en premier lieu, aux associations de moins de 10 salariés. Pour faciliter sa mobilisation, un « guichet unique » via une plateforme en ligne a été déployé. Celui-ci permet à chaque structure, après la saisie d’un formulaire de contact, d’entrer en relation avec le représentant de France active de son territoire, qui réalise un diagnostic et donne une réponse quant à l’obtention de la prime. Ce dispositif a rencontré un fort succès auprès des associations employeuses qui représentent, à l’heure actuelle, près de 90 % des bénéficiaires. Le nombre de formulaires saisis à ce jour laisse d’ailleurs entrevoir une utilisation complète du fonds UrgencESS dans les prochaines semaines, preuve s’il en est de son utilité.

En complément de ce type de dispositif, les acteurs de terrain font également preuve d’innovation. Le réseau France active a ainsi adapté son offre de services via son Pacte relance qui a été ajusté. Il propose une offre de conseil, de connexion et de financement – dont le nouveau prêt Relève solidaire – pensée pour répondre spécifiquement aux difficultés issues de la crise et préparer la relance. En lien avec ses partenaires, France active appuie les structures dans l’évaluation des impacts de la crise sur leur modèle économique, dans la formalisation d’un plan d’action à court terme et, surtout, dans l’adoption d’un plan de relance. Cela est possible grâce à la mobilisation, au travers du Pacte Relance, des différentes parties prenantes et de l’intelligence collective autour du ou des dirigeants de la structure.

C’est en conciliant les forces et les moyens de chacun – pouvoirs publics, fédérations et réseaux de soutien aux dirigeants associatifs – et la volonté des dirigeants des associations que le monde associatif sera en mesure de répondre aux défis majeurs de l’après-crise !

L'auteur

Jean-Dominique Bernardini

Directeur de l’offre commercial et du développement
France Active

Partenariat France Active – Juris Associations (n°642 du 1er juillet 2021)

Autres avis d'expert

Partager sur Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page