fbpx

DATE DE PUBLICATION 10/06/2021

France Active se mobilise pour une relance solidaire et annonce un nouveau plan stratégique

Paris, le 10 juin 2021

La crise que nous venons de traverser a accru de manière exponentielle les besoins en conseil et financement des entrepreneurs. Face à ces nouveaux enjeux, France Active se mobilise pour renforcer son soutien aux entrepreneurs engagés : l’association adopte un nouveau plan stratégique pour la période 2021-2025, développant ainsi son soutien à tous ceux qui s’engagent en faveur d’un monde plus juste, plus inclusif et plus durable.

L’ENTREPRENEURIAT ENGAGE : UNE FORTE ATTENTE DES FRANÇAIS

Le nouveau plan stratégique de France Active fait écho aux attentes des Français, selon un sondage OpinionWay pour France Active d’avril 2021 . Malgré le contexte économique bousculé, l’envie d’entreprendre reste forte chez les Français : 20% d’entre eux souhaitent créer leur entreprise. Pour 46% d’entre eux, la crise a suscité des vocations d’entrepreneurs : le télétravail a permis à nombre de salariés de découvrir les bienfaits de l’autonomie et de la responsabilisation.

Cette création d’entreprise prend aujourd’hui un sens accru. 80% des Français considèrent l’entrepreneuriat comme plus utile que jamais, car il fait partie des solutions pour sortir de la crise. Surtout, 26% d’entre eux considèrent que l’entrepreneuriat peut relever un certain nombre de défis autant sociaux et qu’écologiques. Au premier rang de ces défis, les Français placent la lutte contre le gaspillage (47%) suivie de la nécessité de revoir les modes de consommation et de production (46%). Former et donner du travail à tous, en particulier aux personnes éloignées de l’emploi apparaît essentiel pour 43% des Français.

Pour autant, les Français perçoivent la création d’entreprise comme risquée, particulièrement aujourd’hui. Pour 82% d’entre eux, il va devenir plus difficile de trouver des financements en cette sortie de crise. Et 51 % estiment rassurant de pouvoir compter sur l’entraide, et l’appartenance à un réseau d’entrepreneurs.

Si cette voie de la création d’entreprise leur semble un moyen efficace de répondre à ces défis, les Français attendent également beaucoup de l’État (56%), mais aussi des collectivités locales (49%) et des associations (27%). Ensemble, ces entités sont celles qui leur paraissent le plus à même de trouver des solutions innovantes, dans un monde confronté à ces nouveaux défis.

 

Le nouveau plan stratégique de France Active constitue, précisément, une réponse innovante et structurée, face à ces attentes.

UN PLAN STRATÉGIQUE 2021 – 2025
AU SERVICE D’UN ENGAGEMENT SOLIDAIRE, ASSUMÉ, COMBATIF.

Le plan stratégique de France Active a été pensé autour de quatre piliers fondamentaux :

Créer une économie du lien

En accompagnant les entrepreneurs qui construisent des réponses aux défis sociaux et environnementaux, notamment ceux qui rencontrent des difficultés particulières d’accès et au conseil et au crédit. Ce choix s’affirme comme compatible avec l’idée de croissance : l’économie construite avec ces entrepreneurs s’avère fortement créatrice d’emploi.

Dans cette optique, France Active développe une offre « Inclusion » pour mieux détecter et accompagner les potentiels. Elle propose également une connexion avec ses partenaires de la « Tech for good » (Solidatech, Simplon…), afin d’aider les entrepreneurs à prendre en main le digital, levier essentiel de transformation.

Agir en résonnance avec les territoires

En soutenant toujours plus les entreprises qui apportent des solutions aux problématiques territoriales. Priorité sera ainsi donnée aux quartiers prioritaires de la ville, aux zones de revitalisation rurale, aux centres bourgs et cœurs de villes moyennes, aux zones industrielles en reconversion et outremers.

France Active accélère son soutien individuel aux entrepreneurs d’une démarche de construction collective, afin d’aider des filières à se structurer. Elle va également développer sa participation à des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) et aux projets de territoires portés par les collectivités locales.

Investir la finance

Pour rééquilibrer les rapports de force entre la finance, les territoires et les citoyens. France Active a aujourd’hui gagné la bataille de l’accès à la banque pour les créateurs d’entreprise, et participé à la constitution d’une finance solidaire désormais reconnue. Il s’agit d’aller plus loin, notamment lors des phases critiques de la vie d’une entreprise : démarrage, passage de cap difficile, transformation, mais aussi appui aux territoires et aux publics les plus fragiles.

 

Pour ce faire, France Active va mobiliser de nouveaux partenaires financiers. Elle va également développer l’engagement citoyen autour de l’épargne solidaire, en encourageant la démocratisation des circuits d’épargne solidaire auprès du grand public.

Faire Mouvement

En transformant la somme des réussites individuelles des entrepreneurs engagés en réussite collective, capable d’impulser une réelle transformation de notre économie.

 

A ce titre, France Active compte tisser de nouvelles alliances avec des syndicats de salariés, des clubs d’entrepreneurs, des acteurs financiers innovants, ou encore des mouvements de défense des consommateurs ou de l’environnement, de lutte contre la pauvreté…. Ces réseaux élargis permettront aux entrepreneurs engagés de partager des opportunités, et de peser collectivement dans l’espace public.

LA MOBILISATION COMMENCE DES 2021, AVEC UNE FORTE REPRISE DE L’ACTIVITÉ.

En 2020, France Active a accompagné 30 000 entreprises et mobilisé 410 millions. Parmi celles-ci, plus de 13 500 ont bénéficié d’un financement, soit près de 2 fois plus qu’en 2019. Plus de 10 000 ont vu leur micro-crédit sécurisé par notre société de garanti et les 6000 restant ont été concernés par nos actions de suivi et de conseil. Une action d’une ampleur sans précédent depuis plus de 30 ans qui a permis la création et la préservation de 58 000 emplois (60 % créés).

Pour accompagner cet accroissement, France Active a déployé le fonds d’État pour les petites structures de l’ESS : UrgenceESS. Cela lui permet d’orienter plus de 30 millions d’euros doté l’Etat vers des entrepreneurs engagés, rapidement et simplement, grâce à un guichet unique. La cible de 5000 structures conseillées et financées sera atteinte à l’été

L’association a également apporté un soutien accru aux entrepreneurs les plus engagés, avec le Prêt Relève Solidaire. Elle a également innové avec la création du premier Prêt à impact solidaire. Le principe : valoriser le fait que l’entreprise ait atteint ses objectifs d’utilité sociale. Plus l’entreprise se rapproche de cette ambition, plus le taux d’intérêt du prêt décroît. Les Papillons Blancs du Cambrésis, un mouvement au service du parcours de vie des personnes porteuses de handicap, a été le premier à bénéficier de ce prêt innovant.

Autres communiqués de presse

Partager sur Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page