Le  Mouves est le mouvement des entrepreneurs sociaux en France, ayant aussi l’ambition de devenir un grand mouvement citoyen pour l’entrepreneuriat social. Depuis sa création en 2010, il fédère et fait progresser les entrepreneurs sociaux d’une part, et sensibilise le grand public à la cause de l’entrepreneuriat social d’autre part.

Le Mouves c’est aujourd’hui plus de 800 adhérents : entrepreneurs sociaux, sympathisants de la cause, et 16 salariés répartis dans 10 régions de France et tous mobilisés pour qu’à travers le développement de l’entrepreneuriat social, notre monde progresse vers plus de liberté, de justice sociale et de protection de notre environnement.

  • Le  Mouves est le mouvement des entrepreneurs sociaux en France, ayant aussi l’ambition de devenir un grand mouvement citoyen pour l’entrepreneuriat social. Depuis sa création en 2010, il fédère et fait progresser les entrepreneurs sociaux d’une part, et sensibilise le grand public à la cause de l’entrepreneuriat social d’autre part.Le Mouves c’est aujourd’hui plus de 800 adhérents : entrepreneurs sociaux, sympathisants de la cause, et 16 salariés répartis dans 10 régions de France et tous mobilisés pour qu’à travers le développement de l’entrepreneuriat social, notre monde progresse vers plus de liberté, de justice sociale et de protection de notre environnement.
  • Créée en 1995, l’association Finansol est un acteur central de la finance solidaire en France et a pour objet de promouvoir la solidarité dans la finance et l’épargne. Collectif des acteurs de la finance solidaire, elle fédère aujourd’hui 70 financeurs et entreprises solidaires, ainsi que des banques, sociétés de gestion et mutuelles d’assurance.Finansol c’est aussi un label qui, depuis 1997, distingue les placements de l’épargne solidaire (à ce jour il existe plus de 150 placements labellisés Finansol). Il garantit aux épargnants qu'ils contribuent au financement d'activités génératrices d'utilité sociale et environnementale
  • Porte-parole des 2 991 Scop et des Scic auprès des pouvoirs publics et des acteurs politiques, économiques et sociaux, la Confédération générale des Sociétés coopératives et participatives a pour mission de coordonner et d’animer le réseau des Scop et Scic, présent sur tout le territoire avec 12 unions régionales et 3 fédérations de métiers (BTP, industrie et communication). Le réseau propose un service complet aux Scop et Scic adhérentes et aux porteurs de projet : accueil et suivi personnalisé, accompagnement juridique, solutions de financements adaptées à la création d’entreprises comme à leur développement, formations, échanges professionnels…
  • Créé il y a plus de 35 ans, BGE est un réseau national d’accompagnement à la création-reprise d’entreprises. Véritable école de l’entrepreneuriat, BGE conseille et forme 55 000 entrepreneurs par an pour leur transmettre les savoirs et compétences nécessaires à la réussite de leur projet de création puis au développement de leur entreprise. BGE est présent à chaque étape du projet entrepreneurial : émergence, structuration du projet, accès au financement et orientation vers les financeurs, développement des entreprises, animation de clubs d’entrepreneurs. A travers ses 550 implantations, BGE aide chaque année à la création de plus de 18 000 entreprises et génère 30 000 emplois.
  • L'Adie est une association de microfinance reconnue d'utilité publique. Son but est d'aider les personnes éloignées de l'emploi qui n'ont pas accès au crédit bancaire classique à créer leur entreprise, et donc leur emploi, grâce au microcrédit. Le microcrédit est un prêt dont le montant peut atteindre jusqu'à 10 000 euros. Pionnière du microcrédit en France et en Europe et présente dans 120 antennes réparties en France métropolitaine et en Outre-Mer, l'Adie en est l'acteur majeur. En plus du financement, l'Adie accompagne les futurs entrepreneurs en amont et en aval du lancement de leur projet,  en s’appuyant sur l’engagement de ses 1 300 bénévoles.