Alexandre GUILLUY et Fabien-Kenzo SATO
export-blancshare-hover-full
Co-fondateurs des Alchimistes

Collecte et tri des déchets

En 2016, Alexandre Guilluy et Fabien-Kenzo Sato ont lancé les Alchimistes sur un même constat : la nécessité d’innover et d’inventer de nouvelles solutions économiques pour valoriser les déchets.

Des biodéchets valorisés à deux pas de chez vous

L’Ile-Saint-Denis 93450
Collecte et tri des déchets

Pourquoi les déchets devraient faire des kilomètres, alors qu’ils peuvent être traités et valorisés sur place évitant ainsi des coûts et réduisant l’impact écologique ? C’est en partant de ce postulat que deux entrepreneurs visionnaires ont créé en 2016 les Alchimistes.
Cette entreprise engagée de quatre salariés a émergé de la rencontre entre un ingénieur originaire du Japon et un Pas-de-Calaisien diplômé d’une école de commerce. Fabien-Kenzo Sato et Alexandre Guilluy ont bâti leur projet sur leur complémentarité et sur un même constat : « le volume des déchets ménagers a doublé depuis 1960. Il faut innover et inventer de nouvelles solutions économiques pour valoriser nos déchets », explique Alexandre Guilluy.

Valoriser en zones urbaines
Grâce au programme Fonds de Confiance de France Active et l’association Halage, Fabien-Kenzo mène en 2005 une étude-action centrée initialement sur une activité de compostage industriel de couches jetables. De ces recherches, il identifie un autre axe de développement : le traitement de biodéchets en circuits courts. Il se met alors en quête d’une machine capable de transformer la matière organique en un terreau fertile. La solution, il va la dénicher outre-manche : un composteur électromécanique adapté aux centres villes fortement urbanisés, où la place manque. Là encore, tout est question d’alchimie. Afin, de tester leur projet, Les Alchimistes mènent pendant six mois à petite échelle une expérimentation de compostage de biodéchets en Île-de-France. Sur le site des Grands Voisins dans le sud de Paris, 150 kg de déchets sont ainsi traités chaque jour. Pour financer une partie de leur expérimentation, ces magiciens du compost font appel à France Active. « La qualité d’analyse est exceptionnelle. On ne retrouve ça nulle part ailleurs. Être soutenu par France Active, cela envoie un signal fort aux autres acteurs de l’investissement solidaire et crédibilise l’aventure entrepreneuriale », poursuit Alexandre.

Un projet écologique et social
Collecter les déchets chez les restaurateurs et dans les magasins, les traiter en ville, transformer les détritus en légumes…. aujourd’hui, Les Alchimistes compostent déjà 90 tonnes de déchets par an, rien qu’à Paris et ambitionnent d’atteindre les 750 tonnes début 2019 grâce, notamment, à leur nouveau site francilien de L’Île-Saint-Denis (93).
Cercle vertueux écologique, mais aussi social, Les Alchimistes ambitionnent d’essaimer leur solution dans les grandes villes de France. « Nous avons vocation à remettre une solution technique clé en main à des personnes en insertion et créer ainsi de l’emploi direct », explique Alexandre. « Pour cela nous avons mis au point l’ingénierie technique qui permet un essaimage rapide de cette solution. Toulon, Lyon, Roubaix.… nous ciblons les porteurs de projets locaux et souhaitons être un réseau d’entrepreneurs », renchérit Fabien-Kenzo.

Les Alchimistes comptent une nouvelle fois sur France Active : « nous sommes en adéquation avec leurs projets et leurs valeurs . C’est un réseau national, présent sur l’ensemble du territoire que l’on peut solliciter ». Des propos complétés par Marlène Fargues, chargée de financement à France Active : « notre société d’investissement a les moyens et l’ambition de soutenir l’émergence d’entreprises sociales innovantes sur un marché en pleine structuration. Ce projet propose non seulement une solution de collecte et un traitement bénéfique d’un point de vue environnemental, mais également pertinente d’un point de vue social ». En recherche, toujours. Telle est la devise des deux compères qui ne sont pas prêts de s’arrêter de transformer nos déchets en or vert !

A bénéficié

d’une prime de
20 000 €
de prêts solidaires de
100 000 €

A été accompagné par

France Active

Avec le soutien de

Halage

En 2015
En 2017
En 2018

C'est ici

 

Autres Stories

Partager sur Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page