Elise INGLARD
export-blancshare-hover-full
Fondatrice de La Marelle

Librairie pour la jeunesse

Inaugurée en décembre 2016 à Beauvais, la Marelle, est un projet mûrement réfléchi. Cette librairie-passion est destinée à favoriser la rencontre entre le public et la création des auteurs et illustrateurs jeunesse.

Dialogues autour de la langue et de l’image

Beauvais (60
Librairie pour la jeunesse
Inaugurée en décembre 2016, face à l’hôtel de ville de Beauvais, la Marelle, est un projet mûrement réfléchi. Cette librairie-passion est destinée à favoriser la rencontre entre le public et la création des auteurs et illustrateurs jeunesse. Consciente de la rudesse de la concurrence et de la fragilité de l’économie propre au secteur du livre, Elise Inglard, sa fondatrice, a attendu le moment idéal pour donner sa chance à ce pari ambitieux. « Quelque part, l’entrepreneuriat a toujours fait partie de ma personnalité : être force de proposition, trouver des solutions…
Mais il m’a fallu du temps pour franchir le pas et l’expérience acquise au cours des six années où j’ai travaillé comme libraire a été décisive », déclare-t-elle.

Des partenaires stratégiques

Entre autres soutiens, Elise a été accompagnée dans l’écriture de son business plan par l’antenne locale du réseau BGE, avant d’être mise en relation avec l’association Parcours confiance de la Caisse d’Epargne puis Picardie Active.

Au chômage au moment de la création, elle obtient un prêt Nacre complété de deux emprunts bancaires pour lesquels elle bénéficie du Fonds de garantie à l’initiative des femmes (FGIF). Une campagne de financement participatif est également lancée via Boost in Oise, plateforme chapeauté par la Chambre de Commerce et de l’Industrie du département.
« La passion qui anime Elise a été le petit plus pour ce dossier. Elle a su s’entourer au mieux pour mener à bien un projet soigneusement préparé et réfléchi » commente Céline Bahin, directrice de Picardie Active.

Un lieu vivant et engagé

Avec La Marelle, Elise entend soutenir à son échelle la création contemporaine et en particulier le livre jeunesse en particulier. « La littérature jeunesse me passionne car elle fait dialoguer sans cesse la langue et l’image » explique la libraire-entrepreneure, qui tient à faire découvrir à son public une sélection d’oeuvres variées, et s’attache à mettre en valeur des petits éditeurs de qualité.
Elise prend soin de faire de sa librairie un lieu vivant, fermement ancré dans le quartier, et y organise régulièrement des séances de dédicace ainsi que des ateliers spécifiquement destinés aux enfants. Ces derniers, qui ont déjà pu se familiariser avec l’origami auront ainsi l’occasion de découvrir prochainement la langue des signes puis l’art du haïku – forme poétique venue du Japon, extrêmement concise, qui tient en trois vers – entre deux goûters-lecture !

A bénéficié

d’une garantie de
30 800 euros
d’un prêt solidaire de
3 000 euros

A été accompagné par

Picardie Active

En 2016

C'est ici

 

Autres stories

Partager sur Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page