Patrice SPANO
export-blancshare-hover-full
Co-fondateur de Sapaya

Confection et vente de yaourts

En 2015, Patrice Spano et Sandra Iannarilli ont cofondé Sapaya. Ils confectionnent des yaourts glacés qu’ils vendent dans leur boutique du centre-ville d’Ajaccio.

Entreprendre en Corse pour créer son emploi

Ajaccio 20000
Confection et vente de yaourts

Après plusieurs années en CDD dans l’hôtellerie restauration et les services aéroportuaires, Patrice Spano est devenu entrepreneur pour créer son emploi. « En 2013, lors de vacances en Espagne, j’ai découvert le yaourt glacé. Moins gras que la glace traditionnelle, ce dessert d’été se prépare avec du yaourt bio et n’était pas commercialisé chez moi à Ajaccio », se rappelle-t-il.
Patrice y voit une belle opportunité pour monter son affaire. Il trouve en la personne de Sandra Iannarilli, amie de plus de 10 ans et ancienne patronne d’une boutique de prêt à porter à Ajaccio, la partenaire idéale. En 2015, les deux associés choisissent, lors du salon international de la glace à Rimini, leur produit et la machine dont ils auront besoin : le frigomat. « Mais elle coûte plus de 10 000 €. Or, nous ne disposions d’aucun fonds pour commencer », se rappelle-t-il.
Après un passage auprès de Bge Ile Conseil pour le dossier de financement prévisionnel et le business plan, les deux entrepreneurs poussent la porte de Corse Active Pour l’Initiative, représentant de France Active sur l’île. « Grâce à Corse Active, nous avons obtenu un prêt de 10 000 € de Créa-Sol, banque de l’ESS en Corse et en PACA, et un prêt Nacre à taux zéro de 4 000 € par associé, ce qui, complété par les soutiens familiaux et amicaux, nous a permis d’acheter le matériel et un premier local commercial ».

Si la première année est satisfaisante, 2016 et 2017 génèrent de faibles bénéfices. « Le local que nous occupions, en marge des grandes voies passantes ne nous permettait pas d’accueillir une nouvelle clientèle au-delà de nos habitués, d’autant que la concurrence s’était installée », explique Patrice. Les deux associés retournent alors voir François-Marie Lastrajoli, chargé d’accompagnement à Corse Active Pour l’Initiative afin de financer leur installation dans un nouvel espace bien visible.
« Après le soutien en phase de création, nous avons pleinement joué notre rôle d’intermédiation bancaire en phase de développement avec l’orientation des deux entrepreneurs vers nos partenaires. Ils ont obtenu un prêt de 80 000 € garanti à hauteur de 50 000 €, assorti de deux prêts d’honneur de 3 500 € chacun », explique-t-il. Les deux entrepreneurs ont ouvert leur nouvelle boutique en mai dernier dans la rue la plus passante de la ville. « Nous avons bien commencé la saison et sommes dans les clous du prévisionnel. L’affaire est relancée et cela n’aurait pas été possible sans le soutien de France Active », souligne Patrice reconnaissant.

A bénéficié

d’une garantie de
50 000€
de prêts solidaires de
8 000€

A été accompagné par

Corse Active Pour l’Initiative

En 2015 et 2018

C'est ici

 

Autres Stories

Partager sur Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page