Marie-Charlotte JULIA
export-blancshare-hover-full
Cofondatrice Ecole-Hôtel Solar

École hôtelière écologique

En 2016, grâce au Fonds de Confiance, Marie-Charlotte a ouvert à Bagnolet la première école hôtelière écologique, économique et militante.

L’écologie comme investissement

Bagnolet (93)
École hôtelière écologique

Benjamine d’une famille de quatre enfants, Marie-Charlotte Julia apprend très tôt à consommer intelligemment : chez elle, le gaspillage est honni et l’on vit en bonne intelligence avec son environnement. Elle transpose ces valeurs familiales dans ses études en se spécialisant dans la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) à la suite d’une licence en management de l’hôtellerie. Son master en poche, elle se confronte aux maigres débouchés dans le secteur de l’hôtellerie durable.

Actrice du changement

Qu’à cela ne tienne, elle décide de s’engager et de devenir actrice du changement tant attendu : « j’ai pris conscience que les grandes entreprises n’étaient pas forcément un levier indispensable pour faire avancer les choses », souligne-t-elle. Sa participation au tour Ticket for Change (NDLR : entreprise soutenue par France Active) la conforte dans cette décision. Sa rencontre avec Franck Laval, fondateur du Solar Hôtel – premier hôtel écologique, économique et militant – est, quant à elle, déterminante. Avec lui, elle pose les bases du projet Ecole-Hôtel Solar. Initié en septembre 2016, il vise à proposer un lieu d’hébergement unique, économique et écologique, ancré dans son quartier, où seront également dispensées des fomations hôtelières intégrant la notion de développement durable et d’innovation. Objectif visé ? Prouver que l’écologie est un investissement pérenne.

Un projet-pilote à Bagnolet

Pour le concrétiser, Marie-Charlotte a besoin de se consacrer à temps plein à l’étude de faisabilité du projet. Elle intègre donc le programme Fonds de Confiance France Active, dédié à l’émergence de futures entreprises sociales, et bénéfcie pendant 8 mois d’une prise en charge de son salaire avec un cofinancement France Active-Solar Hôtel. « Marie-Charlotte était plutôt bien renseignée sur le Fonds de Confiance. C’était très plaisant de travailler avec elle sur ce projet car elle maitrise son sujet et sait où elle va », souligne Caroline Poles, chargée de mission à Seine-Saint-Denis Active.

La première Ecole-Hôtel Solar verra le jour à Bagnolet et intégrera un restaurant associatif, une épicerie solidaire et un verger, en plus de l’hôtel qui accueillera les formations à l’hôtellerie durable la journée. Le projet-pilote est conçu de manière à créer une véritable synergie entre habitants du quartier, touristes, entreprises locales et collectivités. L’étude de marché, récemment terminée, confirme le fort potentiel économique de cette entreprise citoyenne. Si le projet-pilote de Bagnolet est un succès, le modèle s’exportera dans le reste de la France. « Au pire, ça marche », glisse Marie-Charlotte dans un sourire.

A bénéficié

d’une prime de
20 000€

A été accompagné par

Garances – Seine-Saint-Denis Active

En 2016

C'est ici

 

Autres News

Partager sur Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page