fbpx

Benoit PONTROUE

Président d'O3 Experts EA

Service aux entreprises adaptées

Avant l’appui de France Active nous étions 70, désormais nous sommes plus de 150 salariés.

Changer d’échelle et renforcer son engagement écologique et territorial

Tours (37000)
Service aux entreprises adaptées

Dans le cadre du guide de l’investissement solidaire, France Active interroge Benoît Pontroue, président de O3Experts EA sur les raisons qui l’ont poussé à se lancer dans une démarche d’investissement. Découvrez ci-dessous l’échange qu’il a eu avec Alexis de Williencourt, responsable du pôle financement de France Active Centre Val-de-Loire.  

Benoit PONTROUE, pouvez-vous nous présenter votre organisation et votre projet d’investissement, en quelques mots ?

O3 Experts EA est une entreprise adaptée, créée en 2017 sous forme de Scop*. Nous embauchons plus de 70% de personnes en situation de handicap éloignées de l’emploi dans des métiers autour de l’administratif, la production textile et la transformation de produits agricoles. Basés principalement en Touraine avec 4 établissements, nous sommes aussi présents à Chartres, Bordeaux et sur l’Île de la Réunion.

Avant l’appui de France Active nous étions 70, désormais nous sommes plus de 150 salariés. Notre ambition : devenir la plus belle entreprise adaptée de taille intermédiaire (ETI) sous forme coopérative à horizon 2025, soit plus de 250 salariés.

À quelle étape de votre levée de fonds avez-vous sollicité le mouvement France Active ? Et comment l’avez-vous connu ?

En 2021, nous avons lancé une réflexion sur notre financement long terme. Nous avions doublé notre chiffre d’affaires tous les ans depuis notre création, et anticipions 2022 avec un nouveau doublement de notre activité mais aussi de nos effectifs. Face à cette dynamique de développement, l’absence d’un fonds de roulement suffisant ne devait pas freiner notre croissance. Pour financer cette opération sur les 5-6 prochaines années, nous avons donc lancé une levée de fonds, jusqu’à atteindre la taille d’ETI. France Active faisant partie de notre écosystème, c’est donc tout naturellement que nous nous sommes tournés vers eux pour nous accompagner dans le financement de ce changement d’échelle.

Quels ont été les apports de l’accompagnement de France Active ? Quelles ont été vos difficultés ?

L’accompagnement de France Active nous a permis d’élargir nos réflexions. Notre engagement était d’abord basé sur les piliers sociaux et économiques, qui font partie de l’ADN d’O3 Experts. A travers le révélateur de l’engagement puis le parcours activateurs des transitions proposés tout deux et menés par France Active, nous avons travaillé sur notre gouvernance (notamment notre souhait d’impliquer davantage les coopérateurs qui n’étaient pas sur la Touraine), sur l’aspect écologique (le bilan carbone) et sociétal (la démarche ISO 26000). Sans l’accompagnement de France Active, ce sont des sujets que nous n’aurions sans doute pas abordés. En ce qui concerne les difficultés, il n’y en a pas eu, ça a toujours été très fluide, participatif, bienveillant, à l’écoute et réactif.

Quels conseils donneriez-vous à des dirigeants qui souhaitent aujourd’hui se lancer dans une telle démarche ?

La co-construction c’est la clé ! Ne pas hésiter à inclure les parties prenantes très tôt et à travailler avec elles sur le projet. Il faut aussi s’interroger sur le besoin à combler : dans notre cas, c’était l’inclusion des personnes en situation de handicap éloignées de l’emploi. C’est important aussi d’être sur un modèle économique solide en amont, et de mettre des compétences entrepreneuriales pour favoriser les projets en coopération. Chez O3, nous nous sommes mis à plusieurs avec les blocs d’associés. Le fait de ne pas être seul dans des projets comme ça pour ne pas se crasher en route ». 

A bénéficié du

Avec

un investissement de

350 000€

A été accompagné par

France Active Centre Val de Loire

GUIDE

« Pour pouvoir investir, je réussis ma levée de fonds solidaire »

Le regard de France Active

Alexis de Williencourt Responsable Pôle Financement chez France Active Centre Val de Loire

Quelle est l’ambition de l’offre d’investissement solidaire de France Active et comment a-t-elle été mobilisée pour accompagner O3 Experts dans son développement ?

L’ambition de la nouvelle offre d’investissement solidaire de France Active est d’accompagner les entreprises engagées à se transformer pour augmenter leur impact social et écologique. Il s’agit à la fois d’accompagner les entreprises engagées dans leur changement d’échelle par un financement plus structurant, et de maximiser leur impact sur la société. C’est cette ambition que nous avons retrouvée chez O3 Experts, dont le fonctionnement mêle un modèle économique rentable et un projet tout entier tourné vers l’engagement, initialement sur la gouvernance et le social, mais aujourd’hui aussi vers des nouvelles productions agricoles responsables sur des territoires les plus périphériques de la région.

Quels ont été les aspects sur lesquels a plus particulièrement porté l’accompagnement de la structure dans sa levée de fonds ?

L’accompagnement d’O3 Experts dans son changement d’échelle est la suite logique de ce que nous avions entrepris depuis des années. Comme les activités se sont diversifiées au fil du temps, nous avons interrogé à chaque fois l’impact des développements ; sur l’engagement de la structure et avons constaté que cela venait le renforcer. Sur le modèle économique, nous nous sommes assurés que la diversification des activités reste toujours au service du projet d’entreprise adaptée, ne vienne jamais mettre en risque les activités historiques qui fonctionnent bien. Nous avons aussi fait attention à ce que la dépendance à certains clients ne soit pas un facteur de risque trop important.

Même si la structure évolue très vite, l’avantage de notre offre d’investissement solidaire, qui propose de longues durées d’amortissement et de longs différés, permet un développement continu sans qu’elle se retrouve régulièrement confrontée à de nouvelles tensions de trésorerie ni ne connaisse de
« crise de croissance ».

Quels conseils financiers pouvez-vous donner à un dirigeant qui a besoin d’investir ?

L’environnement partenarial pour les structures de l’ESS est souvent instable, car leur modèle économique est hybride : ses revenus d’exploitation mêlent souvent chiffre d’affaires et subventions d’exploitation.

Ces structures sont donc à la fois tributaires des évolutions de leur marché, mais aussi des politiques publiques. Dans ce contexte, il est d’autant plus important que les dirigeants de l’ESS proposent une vision de long terme, à toutes leurs parties prenantes : leurs équipes, leurs partenaires, et leurs financeurs, publics comme privés.

C'est ici ?

Autres stories