fbpx

Laëtitia Ngama de EDEN ETTP, Mathilde Lebreuil de France Active Bourgogne et Nathalie Rauch Entrepreneurs de la Cité

Interview croisée

Ce qui m’a beaucoup plu avec France Active, c’est l’humain. Ils ont su nous rassurer lorsqu’on se questionnait sur notre modèle. Ils nous ont encouragés à nous questionner pour aller plus loin dans notre engagement. – Laëtitia Ngama, EDEN ETTP

Engagée pour le temps partagé !

Chenove 21300
Entreprise de Travail à Temps Partagé

Laëtitia Ngama a lancé un service de travail à temps partagé à Chenove en périphérie de Dijon. Elle s’est tournée vers France Active pour l’accompagner à apporter une solution concrète à un besoin de son territoire : créer des emplois durables et permettre à des entreprises d’avoir accès à de la main d’œuvre qualifiée.

Laëtitia, racontez-nous votre projet.

Eden ETTP est une entreprise de travail à temps partagé. Le modèle du temps partagé a deux volets : le salarié et l’entreprise. Pour monter notre projet, nous sommes partis du constat que pour beaucoup de salariés le travail à temps partiel est une contrainte : garde d’enfant, prise en charge d’un parent malade… Ce qui a pour conséquence la multiplication des CDD, car temps partiel rime souvent avec précarité de l’emploi.

Pour répondre à cette problématique, nous avons décidé de développer un service de travail à temps partagé : nous embauchons les salariés en CDI et déterminons le nombre d’heures dont ils ont besoin. Ils pourront ainsi travailler chez plusieurs de nos clients.

Pour les entreprises, le travail à temps partagé est aussi une plus-value. En effet, sur notre territoire autour de Dijon en Bourgogne, il y a beaucoup de TPE, PME et d’artisans qui sont souvent confrontés à des problématiques d’embauches : trop de travail pour un salarié mais pas assez pour deux, par exemple. Ainsi nous leur proposons une solution adaptée à leurs besoins.

Il y a une grande demande des salariés pour avoir des CDI à temps partiel. Nous avons plus de difficultés pour trouver des entreprises qui veulent bénéficier du temps partagé, car la loi qui encadre ce mode de salariat est peu connue des professionnels. Il y a un travail important de pédagogie à mener auprès des entreprises pour mieux faire connaître le travail à temps partagé.

Mathilde, que retenez-vous de la démarche de Eden ETTP ?
Laëtitia Ngama est une personne très motivée qui avait bien préparé son projet en amont. Elle a su rebondir sur les remarques que nous lui avons faites tout au long de l’expertise de son dossier, tout en restant en cohérence avec son projet de départ.

Nathalie, que vous inspire le parcours de Eden ETTP ?

Eden ETTP répond vraiment à un besoin des entreprises grâce aux solutions de temps partagé. Cette offre innovante est engagée, elle va permettre de donner accès à l’emploi à des personnes, tout en répondant aux demandes du marché du travail. De notre point de vue, il est important pour cette structure d’être juridiquement protégée, notamment sur les contrats qu’elle passe. Choisir la bonne assurance est donc essentiel.

 

Il est important de prendre la mesure de sa responsabilité en tant qu’entreprise.

Laëtitia, que retenez-vous de l’accompagnement de France Active et de ses partenaires ?
Plus nous avancions dans la conception de notre projet, plus l’engagement était au cœur de notre projet. C’est ainsi que nous nous sommes rapprochés de France Active Bourgogne et de ses partenaires. Ce qui m’a beaucoup plu avec France Active, c’est l’humain. Ils ont su nous rassurer lorsqu’on se questionnait sur notre modèle. Ils ont su nous encourager pour que nous puissions aller plus loin dans notre engagement.

Mathilde, de quelle manière le programme Insertion par le Travail Indépendant renforce-t-il l’appui aux créateurs les plus éloignés des banques ?

Nous lui avons proposé un parcours de formation après son passage en comité, en lui expliquant ce qui pouvait être intéressant pour elle et pour le développement de son activité. Elle a choisi les formations en adéquation avec son projet, tout d’abord l’atelier trésorerie, puis un webinaire sur le numérique (comment mobiliser le numérique pour rayonner, gagner en notoriété, voir et être vu).

Nathalie, comment sécuriser le parcours de créateurs comme Eden ETTP ?

Être bien assuré contribue à la pérennisation de l’entreprise. Il est donc important qu’un créateur y ait accès, c’est au cœur de la mission des Entrepreneurs de la Cité. Toute entreprise non assurée va bien tant qu’il ne lui arrive rien.

Lorsqu’elle est confrontée à un sinistre, les assurances apportent un accompagnement, afin de pouvoir faire face financièrement. Comme France Active, Entrepreneurs de la Cité apporte son aide aux entrepreneurs les plus fragiles. On ne peut pas s’assurer pour tout, nous les aidons à identifier les risques qui menacent leurs structures. La non-assurance est souvent dramatique pour les créateurs d’entreprise, c’est pour cela que nous devons identifier l’indispensable à assurer pour chaque projet.

A bénéficié

de plusieurs garanties de

10 000€

A été accompagné par

France Active Bourgogne

Dès 2017

C'est ici ?

Autres stories

Partager sur Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page