fbpx

Louis LEFÈVRE

Créateur de La tête dans les nuages

Upcycling en économie sociale et circulaire

La Tête Dans Les Nuages propose de « donner une seconde vie aux déchets et aux personnes ».

La tête dans les nuages … et dans les masques

93450 - L'Île-Saint-Denis
Upcycling en économie sociale et circulaire
La Tête Dans Les Nuages propose de « donner une seconde vie aux déchets et aux personnes » selon les mots de son créateur Louis Lefèvre. Son activité, crée sur L’île-Saint-Denis en 2018 avec l’accompagnement de France Active Garances Seine-Saint-Denis, consiste à récupérer des matériaux usagés (toiles de montgolfières, emballages en polystyrène, bâches publicitaires) qui disposent d’une faible durée de vie et qui ne sont peu ou pas recyclés, et de les transformer en bean-bags (des poufs). Pour ce faire, il recourt à des structures d’insertion par l’activité économique. Sa démarche se développe dans une optique de circuit-court pour alléger au maximum l’impact de son activité sur l’environnement.
Dans le contexte du COVID-19, le Centre médicosocial de son territoire contacte Louis pour fabriquer des masques en urgence, le personnel en ayant un grand besoin. Il arrête alors la production de sacs recyclés pour faire des masques, et réadapte complètement son activité. Si les masques sont produits à partir de produits recyclés au début, il dépasse ce mode de production pour en produire en grande quantité. L’entreprise parvient à en fabriquer 400 en quelques jours. Suite à ce premier effort, beaucoup de demandes d’autres structures affluent. « On a vu que l’atelier ne pouvait plus répondre seul à la demande. On a demandé un coup de main par vidéo sur les réseaux sociaux aux couturiers présents en Ile-De-France », détaille Louis Lefèvre. Réponses positives de couturiers et de chauffeurs. Près de 1500 personnes ont répondu à l’appel de la structure, qui organise une équipe de 10 personnes pour gérer la logistique entre les couturiers, chauffeurs et les établissements de santé. « Nous, on source du tissu et des élastiques, puis des ateliers de coupes en région parisienne vont détailler les tissus et les mettre en kit de 54 masques, avec les fournitures. Ensuite les chauffeurs vont chercher les kits et les déposent aux couturiers qui les assemblent en 2 à 4 jours. Enfin les chauffeurs viennent reprendre les masques et les distribuent directement auprès des structures de santé, ou chez nous en attente d’une livraison future ».
Le système mis en place fonctionne avec une grande efficacité : les livreurs parviennent en une journée à livrer 50 structures (aidés par le manque de circulation). Les couturiers sont amateurs et pros, bénévoles ou rémunérés. La structure lance alors une offre professionnelle pour rémunérer les couturiers, faisant participer des couturiers professionnels (costumiers, ateliers de retouche…) à la production pour étendre encore plus la réalisation de masques et répondre aux besoins des structures de santé et des entreprises. La Tête Dans Les Nuages propose aussi des kits de masques à assembler pour les mairies. La vente se fait à prix coûtant pour les structures de santé. « Notre production de masques s’est transformée en un projet de plus en plus logistique, nous permettant de reprendre notre activité. La demande n’a pas baissé pour nos bags. Mais on pense à la suite : on commence à vendre des masques pour les entreprises, pour préparer le déconfinement », conclut Louis Lefevre.

A bénéficié

d'une garantie de

15 000€

A été accompagné par

France Active Garances Seine-Saint-Denis

En 2018

C'est ici ?

Autres stories

Partager sur Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page