DATE DE PUBLICATION 10/10/2021

France Active amplifie son soutien auprès des jeunes

Paris, le 20 septembre 2021

Plus de 40% des jeunes veulent créer leur entreprise, selon le sondage “jeunes et engagement” réalisé par France Active et OpinionWay en 2020. Le Pacte Création de France Active soutient, avec l’appui de ses partenaires, FAPE EDF, le Réseau de Transport d’Electricité, le fonds solidaire MAIF, la FAPE ENGIE, la fondation Jean Duval, la création d’entreprise pour les moins de 25 ans, notamment ceux éloignés de l’emploi. Dans le cadre du Plan Relance du Gouvernement, France Active annonce le renforcement de son soutien avec une offre de services qui va permettre d’amplifier encore son action auprès des jeunes.
Depuis le début de la crise, près de 1000 jeunes de moins de 30 ans ont été accompagnés dans le cadre du Pacte Création de France Active. (Cf les portraits des 5 entrepreneurs Coup de cœur de l’année ci-après.) Au total, 30% des projets d’entreprise soutenus par sont portés par des jeunes grâce à des offres spécifiques comme la mise en place d’une garantie bancaire spéciale jeunes qui permet d’accéder à des prêts sans caution personnelle avec une garantie d’emprunt bancaire allant jusqu’à 80 % du montant du prêt.

Aujourd’hui, France Active annonce le renforcement de son Pacte Création auprès des jeunes, et notamment ceux qui sont sans emploi et/ou issus des Quartiers Prioritaires de la Ville, dans le cadre de l’appel à projet Inclusion par le travail indépendant porté par le Ministère du Travail.
Ces jeunes ayant un projet de création d’entreprise ou pour qui un tel projet pourrait être la solution pour concrétiser un projet professionnel peuvent bénéficier :

  • de solutions de financement et des garanties de France Active
  • d’un Pacte création enrichi sur 3 axes : pédagogie financière, protection sécurisation, sensibilisation au numérique.
  • D’une prime de 3 000 € pour faciliter le lancement de leur projet.

Pierre-René LEMAS

Président de France Active

L’insertion par l’activité économique est un maillon essentiel de toute économie qui se veut inclusive et durable. Les jeunes, plus durement touchés par le chômage mais également plus motivés par l’envie d’entreprendre que toute autres catégories d’âge, constituent une cible très importante pour France Active. C’est pourquoi, nous allons encore plus loin dans notre action à leurs côtés et nous engageons à accompagner et soutenir financièrement 10 000 jeunes entrepreneurs de moins de 30 ans d’ici fin 2022.

Thierry MONMINOUX

Président du Fonds Solidaire MAIF

Partenaire de France Active depuis de nombreuses années, Le fonds solidaire MAIF est particulièrement heureux de contribuer à la valorisation de projets orientés vers une économie sociale et responsable. En effet, nous sommes convaincus que les entreprises, grandes ou petites, ont un rôle à jouer dans la construction d’un monde meilleur. Acteurs de l’ESS, nous saluons ces jeunes entrepreneurs qui s’engagent pour une société plus solidaire. MAIF, société à Mission, est fière de les accompagner et de les soutenir.

Laurent DORDAIN

Délégué général FAPE ENGIE

Le soutien apporté par la FAPE ENGIE au “Pacte Création Jeunes” de France Active traduit concrètement l’engagement du Groupe ENGIE et de ses collaborateurs en faveur de l’insertion et de l’emploi. Le professionnalisme des équipes de France Active, la qualité des initiatives proposées notamment leur dimension solidaire, l’énergie et l’enthousiasme des jeunes ont fait le succès de cette opération dont les impacts positifs sur les personnes et la planète font écho à notre raison d’être.

Portrait des 5 jeunes entrepreneurs « coup de cœur » de 2021

France Active, avec le concours du FAPE EDF, de Réseau de Transport d’Electricité, du fonds solidaire MAIF, de la FAPE ENGIE et de la fondation Jean Duval, soutient les jeunes qui entreprennent et met en avant leurs 5 coups de cœur de l’année.

PAULINE GIRBAL – 25 ans – Créatrice d’une épicerie de proximité – Saint-Urcize (Cantal)

L’épicerie Pauline Girbal s’appuie sur les circuits courts et les producteurs locaux pour redynamiser son territoire. Alors que la grande surface la plus proche du village est à 30 km, ce service de proximité propose une grande amplitude de produits, et la qualité de produits locaux français.

MAXENCE DELOURME – 21 ans – – Maison Delourme – Montreuil-sous-Pérouse (Ille-et-Vilaine)

Maison Delourme propose des pains 100% bios, pétris à la main, cuits au feu de bois et produits avec une énergie responsable dans la région de Montreuil-sur-Pérouse, en Bretagne. Avec la particularité d’avoir une équipe de 23 ans de moyenne d’âge, la boulangerie a fait sa place dans l’économie locale. Ciblant les ventes aux professionnels et aux grandes enseignes de distribution, ils favorisent les circuits courts et le respect de l’environnement.

JEANNE FROMENT – 26 ans – La Vie Buissonnière – Flavigny-sur-Ozerain (Côte d’Or)

La Vie Buissonnière, c’est une épicerie alternative en coopérative. Dans une démarche de réduction des déchets liés à l’alimentation, les produits sont bios et issus de producteurs locaux. On y trouve des produits alimentaires frais et secs, mais également du vrac pour les produits du quotidien.

ARTHUR LEMAIRE – 20 ans – Elio’s – Perpignan (Pyrénées Orientales)

Quoi de plus logique que d’utiliser l’énergie naturelle dans la région du soleil ? Des étudiants se sont regroupés pendant leurs études pour fonder Elios, un arbre photovoltaïque. Cette structure urbaine offre un accès gratuit en extérieur à de l’électricité renouvelable. Les passants peuvent ainsi recharger librement leur portable, ou même leur vélo électrique. Cette installation s’insère dans une démarche de sensibilisation du grand public au développement durable, et aux enjeux de la transition énergétique.

PIERRE MEYNIER – 25 ans – Créateur d’Arbo P.O. – La Llagonne (Pyrénées Orientales)

L’entretien, le traitement et la préservation des arbres est un métier aussi spectaculaire qu’engagé. Arbo P. O est une entreprise d’élagage et d’abattage d’arbres qui intervient dans un but de pérennisation du patrimoine arboré et de sécurisation de l’environnement. Au-delà de la taille des arbres, l’arboriste grimpeur maîtrise aussi leur soin et le diagnostic des sols.

Autres communiqués de presse

Partager sur Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page