fbpx
Fanny <br>GEROME

Fanny
GEROME

Directrice générale adjointe
France Active

Publiée le 30/05/2024

Comment lever des fonds dans l’ESS ?

Avec votre positionnement stratégique et votre stratégie de moyen en poche, vous allez pouvoir travailler à votre levée de fonds solidaire ! Pour cela, il faut que vous puissiez comprendre les attentes de chaque type de financeurs et les rapprocher de vos propres besoins.

Comprendre la logique de chaque catégorie d’acteurs financiers.

Si l’on synthétise, nous avons quatre natures d’acteurs qui peuvent participer financièrement à une levée de fonds solidaire : les fonds d’investissement classiques ou à impact, les financeurs solidaires (lien avec les choix des épargnants), les financeurs publics (Etat et collectivités) et privés (mécènes, fondations), les banques.

 

Pour chaque catégorie d’acteur, nous vous proposons une grille de quatre critères d’appréciation qui varie selon le point de vue sur le projet de chacune de ces catégories d’acteurs.

  • La nature du projet : potentiel ou non, niveau/coût du risque, champ d’intervention…
  • L’exigence de rendement financier et social de “l’apporteur de capitaux”
  • La sécurité de l’opération : mobilisation d’une garantie ou non, tour de table…
  • Le coût de gestion de l’opération : temps d’instruction et de suivi…

Vous pouvez utiliser cette grille pour mieux comprendre les enjeux de chaque catégorie d’acteurs que vous souhaitez solliciter dans une levée de fonds.

Comprendre l’offre financière existante sur le marché.

Pour bien comprendre l’offre financière disponible sur le marché, il faut avoir une lecture liée à l’exigibilité de la ressource de financement apportée. Le principe est simple : plus l’exigibilité est forte, moins il s’agit d’une ressource financière stable. Moins l’exigibilité est forte, voire inexistante, plus la ressource financière est stable.

 

Il faut ensuite appliquer à ce principe, l’utilisation de ces ressources. Les fonds propres ou capitaux propres correspondent aux ressources les plus durables d’une entreprise. Si on ajoute aux fonds propres, les quasi-fonds propres et les emprunts bancaires, on obtient alors les ressources stables, qui sont toutes les ressources à plus d’un an. Ces ressources stables vont permettre de financer les besoins stables, ce que l’on appelle les investissements : l’actif immobilisé.

 

En fonction de l’exigibilité, il existe quatre grandes catégories de ressources financières : les fonds propres ou capitaux propres, les quasi-fonds propres, les dettes bancaires moyen ou long terme et les dettes bancaires court terme. Si vous souhaitez en savoir plus sur les produits financiers, vous pouvez consulter le guide du CR DLA Financement.

Organiser votre tour de table pour lever des fonds solidaires

Maintenant que vous avez une bonne compréhension des financeurs, des produits financiers existants sur le marché et des besoins financiers à couvrir, vous allez pouvoir finaliser la préparation de votre levée de fonds solidaire.

 

Un tour de table permet de passer de l’évaluation du projet selon le prisme de chacun à une évaluation partagée. L’enjeu du tour de table est que l’engagement de chacun soit vécu comme complémentaire à celui des autres.

 

Pour cela, il passe par un travail de rapprochement des points de vue quant à l’appréciation du risque et la complémentarité des interventions de chacun, pour permettre la conciliation des intérêts.

 

Il est important qu’en tant que dirigeant, vous ne laissiez pas les manettes de l’organisation de votre tour de table, aux seuls acteurs financiers. Vous devez comprendre ces enjeux car vous serez ensuite amené à les suivre et à les piloter au sein de votre entreprise. Par ailleurs, dès le début, vous devez structurer la relation avec les acteurs financiers, d’autant que vous serez amené à travailler avec eux tout au long de la mise en œuvre de vos investissements (négociation d’un délai par exemple).

Faites-en des partenaires de votre projet !

Pour réaliser sa levée de fonds, il faut pouvoir choisir les partenaires financiers et les produits financiers les plus adaptés à son projet social et à sa capacité financière. La relation avec vos partenaires financiers démarre avec cette levée de fonds, mais la confiance se travaille dans la durée. Il s’agit d’une relation clé qu’il convient d’entretenir pour que vous puissiez avancer le plus sereinement possible avec eux dans le temps.

 

S’ouvre, après la levée de fonds, l’étape de mise en œuvre de vos investissements. C’est une étape importante pour vous assurer que vos investissements auront les effets positifs escomptés sur votre modèle économique et la conduite de votre projet social.

GUIDE

“Pour pouvoir investir, je réussis ma levée de fonds solidaire”

Pour tous les dirigeants associatifs
et entreprises solidaires
qui veulent se donner les moyens
pour faire évoluer leur projet

WEBINAIRE

“Investir pour renforcer votre engagement”

30 minutes pour comprendre comment France Active
peut vous aider dans votre plan de financement.
Et vous présenter son offre de conseil,
de financement, ses missions et sa vision de
l’entrepreneuriat engagé.

Le guide a été rendu possible grâce au soutien de Mirova Foundation.

Cet article vous a plu ?