Isabelle GARROUSTE
export-blancshare-hover-full
Créatrice de l'auberge du domaine du Beubois

Auberge de montagne

Isabelle Garrouste a créé une entreprise adaptée pour la gestion d’une auberge de montagne au cœur du massif vosgien, dans la vallée touristique de Kaysersberg en Alsace. Soutenue par une équipe investie, son projet innovant a permis l’embauche de 8 travailleurs handicapés.

Des emplois et des rencontres

Orbey 68370
Auberge de montagne

Au cœur du massif vosgien, à Orbey (Haut-Rhin), Isabelle Garrouste a été embauchée pour étudier le montage d’un projet innovant : la création d’une auberge de montagne employant des travailleurs handicapés. « Un formidable outil d’innovation sociale, multiplicateur de liens » pour Nicolas Bourcart, directeur de L’Âtre de la Vallée, qui œuvre pour l’insertion des personnes en situation de handicap et a incubé le projet grâce au programme Fonds de Confiance de France Active.
Deux ans plus tard, le Domaine du Beubois est une réussite. Situé sur un site exceptionnel de 5 hectares, ce lieu de vie et de rencontres a bénéficié de nombreux soutiens dont la Région, le Feder ou le CCAH*. Il associe désormais foyers d’accueil spécialisés et de vie pour travailleurs handicapés, un atelier boulangerie, une auberge et des gites gérés par une entreprise adaptée. L’auberge a ouvert le 1er juillet 2017 et le domaine touristique a été entièrement rénové de façon écologique

Multiples impacts
Le Domaine est résolument axé sur le développement durable : bâtiment à énergie passive, fabrication de pain dont une partie est vendue aux alentours, transformation du bois pour le chauffage… Ce projet à fort impact économique, social et environnemental conjugue l’accueil de personnes déficientes et de vacanciers tout en créant de l’emploi pour travailleurs handicapés.
« L’objectif est de faire venir le monde ordinaire vers celui du handicap, de créer des rencontres et de la convivialité dans un havre de paix », rappelle Nicolas Bourcart. Et Isabelle Garrouste de poursuivre : « la clientèle est charmée par le projet social, architectural et l’offre gastronomique autour du local et du fait maison. Nous contribuons ainsi à dynamiser l’économie de la vallée. Cette réussite valorise les personnes qui travaillent chez nous et remplit son rôle à ce titre. »

Vecteur d’insertion
En 6 mois, les travailleurs en situation de handicap ont été recrutés, formés et ont acquis l’autonomie visée pendant le service. L’auberge répond bien à son objectif de création d’emplois pour des travailleurs handicapés sur des métiers qualifiants, variés et en tension sur le territoire. Johanne Tatin-Wilk de France Active en Alsace (Alsace Active) suit le projet depuis ses débuts : « on a vraiment travaillé sur la notion d’entreprise adaptée. Le portage humain de projets aussi ambitieux est plus qu’essentiel dans leur réussite. On a aussi accompagné la structure dans la mobilisation d’autres partenaires, notamment financiers. » Récemment, la Macif a ainsi soutenu le projet sur le volet innovation sociale. « Ils ont déposé un brevet sur l’isolation en paille qu’ils ont développé et qui constitue une vraie innovation », complète Johanne.
L’Âtre de la Vallée propose actuellement 42 places d’hébergement pour personnes en situation de handicap. Elle emploie 49 salariés dont 19 en ESAT et 8 postes en entreprise adaptée.

*CCAH : Comité national Coordination Action Handicap

A bénéficié

d’un prêt solidaire de
30 000 €
d'une prime de
15 000 €
d’un accompagnement du DLA

A été accompagné par

Alsace Active
France Active

En 2015
En 2017

C'est ici

 

Autres stories

Partager sur Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page