fbpx

Appel à un changement d’échelle de l’ESS
Pour un plan national de développement


A l’occasion du mois de l’Economie sociale et solidaire (ESS), France Active appelle l’ensemble des acteurs publics et privés à se mobiliser en faveur de l’ESS, afin d’en faire la nouvelle économie de demain, une économie de transformation sociale et solidaire. L’ambition : partager un plan de développement pluriannuel qui donne de nouveaux moyens à l’ESS pour changer d’échelle et accélérer son action en réponse aux défis sociaux et écologiques.

Le point avec Pierre-René Lemas, président de France Active.

Dix ans après la loi de 2014, qui a donné un statut juridique et un socle à cette économie, France Active plaide pour un plan national de développement de l’Economie sociale et sociale. Au regard des enjeux sociaux et écologiques, de nouveaux moyens financiers pluriannuels solidaires doivent pouvoir être mobilisés, autant par les acteurs publics que par les acteurs de la finance et les entreprises. Ce changement d’échelle doit passer par un développement des ressources, en particulier celles issues de l’épargne solidaire, comme par un engagement collectif des acteurs économiques en faveur de cette économie profondément engagée dans les transformations.

Quel est votre constat sur l’ESS en France aujourd’hui ?

Pierre-René LEMAS : Le financement de l’ESS constitue un enjeu majeur pour notre pays surtout en période de crise. C’est une économie porteuse de sens, dont la finalité est sociale et /ou écologique, mais aussi, avant tout, un moteur de création de valeur pour les territoires.

J’appelle donc à une grande mobilisation de tous les acteurs publics et privés pour arriver à développer cette épargne et la porter à la hauteur des enjeux sociaux et écologiques actuels.

La marge de progression est énorme ! En 2022, les Français ont épargné en moyenne 6000 euros par an soit 158,7 mds d’euros au total. Si chaque Français dirigeait ne serait-ce que 2% de tout ce qu’ils investissent sur des produits d’épargne solidaire, nous doublerions l’encours actuel !

Comme le montre une étude d’OpinionWay que nous avons mené avec Fair, 25% des Français veulent donner du sens à leur épargne mais près de 7 français sur 10 ne sont pas informés sur les produits, leur rentabilité et leur finalité.

Qu’attend-t-on pour les rendre acteurs de leur choix en leur donnant les clés pour passer à l’acte. L’heure de la mobilisation a sonné.

Pensez-vous que l’on considère comme il se doit le rôle que joue les entreprises et associations pour notre pays et notre économie ?

P.R.L. : De plus en plus mais là aussi, il a encore du travail ! Il faut valoriser davantage le rôle que jouent véritablement ces acteurs de l’ESS pour l’économie de notre pays mais également ce qu’ils apportent sur des sujets majeurs aujourd’hui que sont les questions de sens et de valeur que l’on donne au travail.

 

Ils sont en effet un véritable modèle en termes d’organisation. Par exemple, beaucoup se sont développées autour des principes de coopération. Ces SCOP ont réussi à ouvrir leur gouvernance à leurs bénéficiaires et aujourd’hui aux citoyens. Elles ont été précurseurs dans bien des domaines en apportant des réponses que l’économie « classique » découvre depuis peu. C’est le cas du réemploi et de l’économie circulaire par exemple. Les sujets liés à l’économie de la coopération sont devant nous et sont portés par ces entreprises.

Comment agir pour parvenir au changement d’échelle de l’ESS que vous attendez ?

P.R.L. : Les acteurs publics doivent pouvoir donner une plus large place au financement de l’ESS. Un premier acte concret consiste à mieux orienter les acteurs de l’ESS vers les achats publics, sans doute en renforçant les obligations de l’Etat, des collectivités et des entreprises publiques à intégrer des clauses à dimension solidaire et écologique dans leur politique d’achat, et en développant l’ingénierie d’accompagnement de ces entreprises. La ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme, Olivia Grégoire, joue ici un rôle décisif en faveur de l’ESS.

 

C’est aussi à l’ensemble des acteurs financiers et aux entreprises de s’emparer de ce changement d’échelle. Ils doivent œuvrer plus encore au développement de l’épargne solidaire, pour donner de nouveaux pouvoirs d’action aux citoyens et salariés épargnants.

 

Ils doivent aussi accroitre la mobilisation de leurs fonds pour investir en faveur de toutes ces entreprises qui placent l’utilité sociale et écologique au cœur de leur projet.

Autres actualités


[related_post_fa posts_per_page="15" post_type="post" post_category="actualites"]

Découvrez toutes les actus

Impacts solidaires : Le premier podcast qui donne la parole aux entrepreneurs engagés


Europe 1 et France Active s’associent pour raconter les belles histoires des entrepreneurs engagés. Des jardins de Solène dans le Vaucluse, à Commown à Strasbourg, en passant par Book Hémisphère en Bretagne ou encore le Centre Hélène Borel dans le Nord… découvrez l’audace et l’engagement de ces entrepreneurs qui, chaque jour, se battent pour changer le monde.

Grâce à l’investissement solidaire, leurs projets ont pu grandir et toucher toujours plus de bénéficiaires.

Solène Espitalié
« Les jardins de Solène »

Les Jardins de Solène est une structure basée en région Provence Alpes Côte d’Azur qui agit depuis plusieurs années pour l’emploi inclusif à travers la revalorisation des invendus agricoles sur son territoire. Concrètement, l’association récupère des fruits et légumes « hors calibres » chez les producteurs, les lave et les reconditionne. Et les remet ensuite dans un circuit de commercialisation en les vendant aux hôpitaux et aux écoles pour leur permettre de préparer les repas. Cela se fait grâce à des collaborateurs en situation de handicap en insertion. Ainsi, l’association accompagne ces derniers à gagner en confiance, en autonomie (perso., logement, mobilité…) tout en leur donnant la possibilité d’apprendre un métier.

Lire la story

Adrien Montagut
« Commown »

Et si vous n’achetiez plus de smartphone, de tablette ou encore d’ordinateur ? Et si la solution était de les louer ? C’est la conviction sur laquelle mise l’équipe de Commown pour éviter la surconsommation des équipements informatiques et électroniques. Cette nouvelle façon de consommer s’adressent aussi bien aux professionnels qu’aux particuliers. Les bénéficiaires ont à leur disposition un service de garantie et de maintenance sous forme d’une offre mensuelle.

Cette entreprise, créée par 4 fondateurs à adoptée un mode gouvernance coopératif (plus précisément en Scic : Société coopérative d’intérêt collectif) : leur engagement est global.

 

Lire la story

Caroline Nio
« Centre Hélène Borel » 

Créé au début des années 60, le Centre Hélène Borel propose une palette de prestations et de services adaptés à la prise en charge d’adultes en situation de handicap physique, alliant soins, accompagnement socio-éducatif, hébergement et maintien à domicile.
Dernier projet en date : la ferme d’Ail’leurs qui permettra d’accueillir, pour des périodes de congés, les personnes en situation de handicap et leurs aidants dans un cadre qui sort de l’ordinaire avec une prise en charge différenciée. Ce lieu, parce qu’il est ouvert au grand public, est aussi un lieu d’inclusion sociale.

 


Lire la story

Benjamin Duquenne
« Book Hémisphère »

Sur les étagères de Book Hémisphère, 420 000 livres attendent patiemment leurs lecteurs. Au cœur du Morbihan, cette entreprise d’insertion, sous forme de coopérative (Scic), récupère et revalorise des livres pour les remettre en circulation. Une quinzaine de salariés dont la majorité en contrat d’insertion travaillent au sein de la boutique ou à l’expédition des colis vendus à travers le site livrenpoche.com

 


Lire la story

Fanny Gérome
« France Active »

Fanny Gérome, directrice générale adjointe de France Active, explique ici comment l’association intervient auprès des entrepreneurs solidaires et des dirigeants associatifs. Dans le contexte actuel de crises multiples, pour permettre aux associations et entreprises de l’ESS de se lancer dans des logiques d’investissement et de renforcer leur utilité sociale et écologique, France Active initie une nouvelle démarche : les Actifs Solidaires. Il s’agit d’une acculturation à l’investissement pour lever les freins et inciter les entrepreneurs engagés à changer d’échelle. Cette démarche, portée par France Active, mobilise autant ses partenaires engagés autour de son projet associatif que les dirigeants de l’ESS. En mobilisant l’épargne solidaire, France Active permet ainsi aux citoyens de financer des projets concrets, locaux et qui ont comme premier retour sur investissement attendu l’utilité sociale et écologique.

 


Lire la story

Impacts solidaires est une série de podcasts dont la réalisation a été rendue possible grâce au soutien de Mirova Foundation. Créé par Mirova, investisseur engagé et entreprise à mission, le fonds de dotation Mirova Foundation soutient les actions de sensibilisation à l’investissement solidaire.

Autres actualités


[related_post_fa posts_per_page="15" post_type="post" post_category="actualites"]

Découvrez toutes les actus

Semaine de la finance solidaire 2023


La semaine de la fiance solidaire aura lieu du 13 au 20 novembre 2023. Une semaine au cours de laquelle tous les acteurs du secteur se mobilisent pour sensibiliser le plus grand nombre à découvrir ce moyen d’agir au profit de l’utilité sociale.

L’occasion de rappeler ce qu’est la finance solidaire, sa part dans l’économie et de zoomer sur quelques-unes des initiatives prévues en 2023.

« L’épargne solidaire, c’est l’épargne vraiment tournée vers l’avenir »

Les Français ont tendance à sur-épargner ces dernières années. Notre partenaire FAIR saisie cette opportunité pour les inciter à opter pour des placements solidaires et ainsi contribuer à rendre le monde meilleur. Par conséquent, l’association lance une campagne de communication avec pour message clé : « l’épargne solidaire c’est l’épargne vraiment tournée vers l’avenir. » A découvrir par ici : https://youtu.be/MY8Nv4UsF9w?si=ryiSBr3RIXQDx9dJ%20

Retrouvez-nous à l’occasion de plusieurs événements :

Novembre / Décembre
Grand Tour des Actifs Solidaires


Comment remettre la finance au service de la société à travers les projets de l’Économie sociale et solidaire régionaux ?

Le 14 NOVEMBRE à Marseille | Festival de la Finance Solidaire

France Active Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Inter-Made, La Ruche Marseille, la CRESS Provence-Alpes-Côte-d’Azur et L’Union Régionale des SCOP & SCIC PACA Corse vous invitent au Festival de la Finance Solidaire.

Au programme de cette matinée :

  • Présentation des enjeux du financement des structures de l’ESS
  • Table-ronde : La coopération des financeurs au service des entreprises sociales et solidaires de la région Sud
  • Speed-meetings entre financeurs & porteurs de projets
  • Cocktail de clôture

Un évènement financé par la Région Sud. Inscriptions

4 DATES EN NOVEMBRE en Bretagne | Le Tour de Bretagne de la finance solidaire

Cet événement à l’initiative d’Habitat et Humanisme et de France Active Bretagne réunit un large collectif en 4 étapes 9 novembre à Rennes, 14 novembre à Brest, 15 novembre à St Brieux, 16 novembre à Lorient.

L’étape rennaise inaugura ce tour grâce à ces grands témoins, dont Pierre-René LEMAS, président de France Active. Il viendra mettre en lumière la diversité de la finance solidaire, dans laquelle s’inscrit la nouvelle offre de France Active : « Les Actifs Solidaires ».

Pour plus d’informations sur les thèmes abordés et les intervenant.e.s, rendez-vous sur le site.
Et pour s’inscrire

Le 15 NOVEMBRE en Occitanie (webinaire)
Investir Solidaire au service de l’utilité sociale : ensemble, donnons-nous les moyens de transformer la société

De nombreuses associations et entreprises de l’ESS contribuent, au plus près des territoires et de leurs habitant·e·s, à résoudre les crises qui touchent notre société et à la rendre plus inclusive et plus durable.

 

Aujourd’hui, France Active MPA-Occitanie renforce son ambition d’investissement dans des projets structurants pour les territoires afin de massifier leurs impacts sociétaux et environnementaux.

 

Cela ne pourra pas se faire sans vous, leurs partenaires. C’est pourquoi l’association territoriale vous propose un temps d’échanges lors d’un webinaire, pour présenter notre nouvelle offre d’investissement solidaire et imaginer ensemble les synergies auxquelles elle pourra donner lieu.

 

Ce rendez-vous se tiendra le 15 novembre de 9h30 à 10h30 en visio. Inscriptions

Le 16 NOVEMBRE en Ile-de-France (webinaire) 
L’épargne solidaire, un levier clé pour répondre aux enjeux de l’Économie sociale et solidaire

Aux côtés de la Caisse d’Épargne Ile-de-France, France Active Ile-de-France organise le jeudi 16 Novembre de 17h à 18h, un webinaire sur l’épargne solidaire.

Pour échanger autour de cette thématique, nous aurons l’honneur de compter sur la participation de :

  • Céline Saulin directrice des Ressources Humaines de la Caisse d’Épargne Ile-de-France
  • Nadine Huther de Natixis
  • Fabien Leonhardt de Mirova
  • Fanny Gérôme de France Active
  • Eric Pires de la Caisse d’Épargne Ile-de-France

Tout cela animé par Luc Thabourey de France Active

23 NOVEMBRE à Nantes
PRESENT.E.S : 10 heures pour faire avancer le monde

Nous vous donnons rendez-vous à Nantes pour une journée dédiée aux jeunes de 18 à 35 ans. L’objectif ? Découvrir comment créer un impact positif grâce à la finance solidaire et explorer les clés pour bâtir une société durable et inclusive.

 

Au programme de cette journée :

  • une matinée « Forum des défis » pour résoudre des problématiques d’entrepreneurs et d’associations locales
  • un après-midi « Passage à l’action » pour écrire le récit du futur, en savoir plus sur la solidarité internationale et découvrir le mur des associations nantaises afin d’agir au quotidien près de chez soi
  • un début de soirée pour parler épargne solidaire avec la MAIF
  • un cocktail apéro-débat pour clore la journée, réseauter et continuer à réfléchir ensemble à un avenir meilleur.

France Active, aux côtés de la MAIF et de l’AFD, est partenaire de cette journée qui est organisée par Fair en collaboration avec MakeSense. Inscriptions

Rappel : qu’est-ce que la finance solidaire ?

https://www.youtube.com/watch?v=Vj1Qmbk8eog

Autres actualités


[related_post_fa posts_per_page="15" post_type="post" post_category="actualites"]

Découvrez toutes les actus

Conférence : nouveaux défis, nouveaux financements, les réponses de l’investissement solidaire


Jeudi 18 octobre 2023, France Active sensibilisait les associations à l’investissement avec, à ses côtés, le Mouvement associatif, la Caisse d’Épargne et l’association Frip’vie à l’occasion du Forum national des associations et des fondations (FNAF).
Une conférence pour inciter les associations à entrer dans une nouvelle approche de financement des besoins sociaux et écologiques.
Retour sur cet événement.

« Nouveaux défis, nouveaux financements : les réponses de l’investissement solidaire » était la thématique de la conférence organisée par France Active au FNAF (Forum national des associations et des fondations) le 18 octobre 2023 à Paris.

Pour échanger sur cette thématique :

  • Sabah Mahiddine, directrice de l’association FRIP’VIE (Doubs)
  • Frédérique Pfrunder, déléguée générale du Mouvement associatif
  • Adrien De Beaumont, directeur du Centre d’Affaires ESS Ile-de-France Est de la Caisse d’Épargne Île-de-France
  • Frédéric Cusco, directeur offre, engagements et territoires de France Active

Une conférence animée par Luc Thabourey, directeur de la communication et du marketing de France Active.

Retour sur ces échanges

Réduction des subventions, budget étriqué, inflation… pour faire face aux difficultés du monde associatif France Active propose la démarche des Actifs Solidaires. Elle permet aux associations & aux entreprises de l’ESS d’accéder à l’investissement pour pouvoir se projeter dans l’avenir tout en maintenant son utilité sociale. Elle vise aussi à donner aux associations des moyens concrets pour répondre à de nouveaux besoins sociaux et écologiques en mobilisant la finance solidaire.

Frédérique PFUNDER

Déléguée générale du Mouvement associatif

Les associations ont un rôle à jouer dans l’action publique et elles ont des besoins croissants pour répondre aux problématiques des territoires : transformations, innovations…

Elles sont touchées par la baisse constante des subventions. Les dotations publiques sont transformées en appel à projets avec une mise en concurrence entre associations mais aussi et de plus en plus avec le secteur privé lucratif.

Face aux enjeux écologiques, à l’augmentation des vulnérabilités des publics fragiles, les associations doivent trouver des moyens d’agir. La finance solidaire a donc une place à prendre dans les budgets des associations et on ne peut que se réjouir qu’elle soit en croissance. Le travail collectif pour sensibiliser les associations à l’investissement est en marche. Il est important de permettre à l’argent des citoyens de financer des projets locaux à fort impact social et écologique, d’autant plus si ce sont des projets associatifs.

Sabah MAHIDDINE

Directrice de Frip’vie

Notre projet associatif est un chantier d’insertion, permettant à des bénéficiaires de découvrir un métier par l’apprentissage à travers la collecte, le tri et la vente de vêtements de seconde main et de jouets.

Actifs depuis 25 ans, nous avons fixé avec notre conseil d’administration une feuille de route pour réfléchir à l’avenir du textile dans les prochaines années, pour aller beaucoup plus loin dans sa valorisation. Pour cela, nous avons dû nous développer, déménager, nous diversifier : lavage, ateliers de couture, numérisation, etc. Nous avons eu des besoins d’investissement matériels et immatériels, rendus possibles grâce à la convocation de conférences de financeurs : France Active Franche-Comté, la Région Bourgogne Franche-Comté, l’État, la Caisse d’Épargne et des fondations dont FAPE EDF.
France Active Franche-Comté a pu nous aider sur toutes les dimensions de notre projet, sur la vision globale à horizon 5 ou 10 ans. Grâce à la connaissance de la région , on ne se sent pas seul, mais intégré à un écosystème qui interagit.

Adrien DE BEAUMONT

Directeur du Centre d’Affaires ESS Ile-de-France Est de la Caisse d’Épargne

Le projet de Frip’vie a tout ce qu’on aime dans l’Économie sociale et solidaire : de l’humain et un grand professionnalisme. On a souvent l’image d’un monde associatif amateur. Ici, il y a une rigueur : on prend des conseils des professionnels et on organise des conférences de financeurs. Bravo pour cette démarche qui permet de trouver des solutions de financement ensemble !.
Un banquier d’association a les mêmes intérêts qu’un dirigeant d’association : que la structure se développe sainement, qu’elle puisse payer ses salariés à la fin du mois. Nous partageons les mêmes inquiétudes.

Aujourd’hui pour les associations, la pérennité des ressources est essentielle. Il faut donc développer dans la mesure du possible sa trésorerie, quitte à se sur-financer. Qui dit développement d’un projet associatif dit incertitude, seule votre trésorerie vous aidera à tenir.

Frédéric CUSCO

Directeur offre, engagements & territoires à France Active

Notre travail est d’accompagner la transformation et les transitions des associations, car les réponses qu’elles apportent sont les bonnes. Le dynamisme du monde associatif est pour nous un bon investissement.
Pour aider le monde associatif à passer des paliers, il faut le sensibiliser à l’investissement. Toutes les associations peuvent se lancer dans l’investissement et c’est en partant de cette démarche que nous avons développé des ateliers collectifs de partage d’expériences, des outils pour monter son projet d’investissement.
Notre démarche des #ActifsSolidaires est pensée comme un parcours, pour toutes les structures, qu’elles soient grandes ou petites. Nous faisons le pari que les associations qui apportent des réponses sociales arrivent à franchir des seuils.

4 conseils aux entrepreneurs pour franchir le pas

Frédérique Pfrunder pour le Mouvement associatif :

« Autorisez-vous à regarder largement autour de vous : pas de barrière, n’ayez pas peur d’explorer le champ des possibles ! »

Adrien de Beaumont de la Caisse d’Épargne Ile-de-France :

“Allez chercher de l’information et de la formation, c’est normal de ne pas tout savoir, beaucoup d’acteurs sont prêts à vous aider, notamment chez France Active.”

Frédéric Cusco pour France Active :

“Associations, faites-vous confiance. N’hésitez pas, trompez-vous, avancez, ne restez pas bloqués. Des solutions sont sûrement dans votre écosystème.”

Sabah Mahiddine de l’association Frip’vie :

« N’ayez pas peur de développer les coopérations. Dirigeants associatifs, vous n’êtes pas seuls : partagez, trompez-vous pour grandir. »


Cette conférence a été organisée grâce au soutien de Mirova Foundation

Autres actualités


[related_post_fa posts_per_page="15" post_type="post" post_category="actualites"]

Découvrez toutes les actus

Lancement du Grand Tour des Actifs Solidaires


Les Actifs Solidaires correspondent à une nouvelle démarche lancée par France Active pour inciter toutes les associations et entreprises de l’ESS à se lancer dans des logiques d’investissement et renforcer ainsi leur utilité sociale et écologique dans un contexte de crises multiples.
Le 28 septembre dernier, France Active a lancé le coup d’envoi du Grand Tour des Actifs Solidaires à Paris au Césure. A cette occasion, plus de 200 partenaires, entrepreneurs et associations étaient présents. Retour sur cette conférence et zoom sur les prochaines étapes.

Soirée de lancement des Actifs Solidaires

Comment mobiliser la finance face aux défis sociaux et écologiques ?

Tel était le fil conducteur de la soirée de lancement de démarche « Les Actifs Solidaires ».

Deux tables-rondes rythmaient la soirée animée par Benoît Bouscarel et Moïse Grelier de l’association L’Onde Porteuse.

https://vimeo.com/872608294?share=copy

Timothée DUVERGER, grand témoin de cette conférence, a ouvert cette conférence.

Timothée DUVERGER

Ingénieur de recherche à Sciences Po Bordeaux
Chargé de mission ESS et développement durable

« Le développement de l’ESS, c’est d’abord un développement territorial qui a besoin de leviers financiers. France Active grâce à son ancrage territorial, accompagne et finance ces innovations sociales au plus proche du terrain. »

Olivia GRÉGOIRE, ministre déléguée chargée des Petites et moyennes entreprises, du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme a pu réaffirmer dans son témoignage l’importance de la finance solidaire et l’expertise de France Active dans ce domaine .

La première table-ronde portait sur la façon dont les approches solidaires et citoyennes transforment les approches entrepreneuriales.
Pour échanger sur le sujet :

  • Jérémie ALMOSNI, directeur de l’Ademe Île-de-France
  • Luc DE LARMINAT, co-directeur d’Association Opale / CRDLA Culture
  • Gérard LESEUL, député de la Seine-Maritime 
  • Luc MONVOISIN, fondateur de KATABA
  • Fanny GEROME, directrice générale adjointe de France Active 

Fanny GEROME

Directrice générale adjointe de France Active

« L’ESS répond à nombre d’enjeux actuels : transitions écologiques, création d’emplois… La moitié des acteurs de l’ESS, c’est de l’argent public. Il faut leur permettre de repenser leurs modèles économiques pour pouvoir transformer la société. »

La deuxième table-ronde s’intéressait aux nouvelles coalitions qui rendent possible le financement de ces projets d’utilité sociale et écologique. Pour échanger sur le sujet :

  • Fabien LEONHARDT, directeur de l’investissement à impact social de Mirova 
  • Marion LE CAM, directrice de l’Offre de Services de la CCMSA 
  • Christophe GENTER, directeur du département cohésion sociale et territoriale de la Banque des Territoires
  • Aurélien GARANDEAU, directeur financier de Mobidys 
  • Denis DEMENTHON, directeur général de France Active

Denis DEMENTHON

Directeur général de France Active

« Comme l’a rappelé Claude Alphandéry, fondateur de #FranceActive dans son appel, il est essentiel de multiplier les coopérations dans les territoires. Réseaux de l’ESS, mobilisons-nous pour apporter des réponses ensemble ! »

En conclusion, Pierre-René Lemas, président de France Active a donné le coup d’envoi de la dynamique du Grand Tour des Actifs Solidaires. Cet événement en est la première étape, une quinzaine d’associations territoriales ont déjà programmé dans les prochains mois un événement semblable à destination de leurs partenaires.

Pour revoir l’intégralité de l’événement c’est par ici


Le Grand Tour des Actifs Solidaires


Partout en France, les associations territoriales du mouvement France Active se mobilisent pour partager la démarche des Actifs Solidaires.

  • Voici les premiers rendez-vous :

> Le 14 NOVEMBRE à Marseille | Festival de la Finance Solidaire

France Active Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Inter-Made, La Ruche Marseille, la CRESS Provence-Alpes-Côte-d’Azur et L’Union Régionale des SCOP & SCIC PACA Corse vous invitent au Festival de la Finance Solidaire.

Au programme de cette matinée :

  • Présentation des enjeux du financement des structures de l’ESS
  • Table-ronde : La coopération des financeurs au service des entreprises sociales et solidaires de la région Sud
  • Speed-meetings entre financeurs & porteurs de projets
  • Cocktail de clôture

Un évènement financé par la Région Sud. Inscriptions

 

> 4 DATES EN NOVEMBRE en Bretagne | Le Tour de Bretagne de la finance solidaire

Cet événement à l’initiative d’Habitat et Humanisme et de France Active Bretagne réunit un large collectif en 4 étapes 9 novembre à Rennes, 14 novembre à Brest, 15 novembre à St Brieux, 16 novembre à Lorient.

L’étape rennaise inaugura ce tour grâce à ces grands témoins, dont Pierre-René LEMAS, président de France Active. Il viendra mettre en lumière la diversité de la finance solidaire, dans laquelle s’inscrit la nouvelle offre de France Active : « Les Actifs Solidaires ».

Pour plus d’informations sur les thèmes abordés et les intervenant.e.s, rendez-vous sur le site : https://tourdebretagnesolidaire.org/Inscriptions

> Le 15 NOVEMBRE en Occitanie (webinaire) | Investir Solidaire au service de l’utilité sociale : ensemble, donnons-nous les moyens de transformer la société
De nombreuses associations et entreprises de l’ESS contribuent, au plus près des territoires et de leurs habitant·e·s, à résoudre les crises qui touchent notre société et à la rendre plus inclusive et plus durable.

Aujourd’hui, France Active MPA-Occitanie renforce son ambition d’investissement dans des projets structurants pour les territoires afin de massifier leurs impacts sociétaux et environnementaux.Cela ne pourra pas se faire sans vous, leurs partenaires. C’est pourquoi l’association territoriale vous propose un temps d’échanges lors d’un webinaire, pour présenter notre nouvelle offre d’investissement solidaire et imaginer ensemble les synergies auxquelles elle pourra donner lieu.Ce rendez-vous se tiendra le 15 novembre de 9h30 à 10h30 en visio. Inscriptions

> Le 16 NOVEMBRE en Ile-de-France (webinaire) | L’épargne solidaire, un levier clé pour répondre aux enjeux de l’économie sociale et solidaire

Aux côtés de la Caisse d’Épargne Ile-de-France, France Active Ile-de-France organise le jeudi 16 Novembre de 17h à 18h,  un webinaire sur la thématique : 

Pour échanger autour de cette thématique, nous aurons l’honneur de compter sur la participation de :

  • Céline Saulin directrice des Ressources Humaines de la Caisse d’Épargne IDF
  • Nadine Huther de Natixis
  • Fabien Leonhardt de Mirova
  • Fanny Gérôme de France Active
  • Eric Pires de la Caisse d’Épargne IDF
  • Tout cela animé par Luc Thabourey de France Active

Inscriptions

Mais aussi… 

  • En novembre à Agen
  • En novembre à Poitiers
  • En novembre en Normandie
  • En décembre à Bordeaux
  • En décembre à Strasbourg
  • Fin 2023 en Auvergne
  • En janvier en Franche-Comté
  • Début 2024 en Centre Val de Loire
  • Début 2024 pour les territoires d’Outre-Mer (sous forme de webinaire)

Autres actualités


[related_post_fa posts_per_page="15" post_type="post" post_category="actualites"]

Découvrez toutes les actus

Développer l’engagement des jeunes


Quel est l’impact de la finance solidaire ? Comment agir pour un monde plus inclusif et plus durable ? C’est ce que vont découvrir près de 150 jeunes de 18 à 35 ans le 23 novembre prochain à Nantes à l’occasion de « PRESTENT.E.S », un événement organisé par Fair.

A l’occasion du Mois de l’ESS et particulièrement de la semaine de la Finance Solidaire, Fair organise PRESENT.E.S, le 23 novembre prochain à Nantes. Il s’agit d’une journée dédiée aux jeunes de 18-35 ans pour les inciter à découvrir l’impact de la finance solidaire.

Au programme de cette journée :

  • une matinée « Forum des défis » pour résoudre des problématiques d’entrepreneurs et d’associations locales
  • un après-midi « Passage à l’action » pour écrire le récit du futur, en savoir plus sur la solidarité internationale et découvrir le mur des associations nantaises afin d’agir au quotidien près de chez soi
  • un début de soirée pour parler épargne solidaire avec la MAIF
  • un cocktail apéro-débat pour clore la journée, réseauter et continuer à réfléchir ensemble à un avenir meilleur.

France Active, aux côtés de la MAIF et de l’AFD, est partenaire de cette journée qui est organisée en collaboration avec MakeSense.


Plus d’infos et s’inscrire

Autres actualités


[related_post_fa posts_per_page="15" post_type="post" post_category="actualites"]

Découvrez toutes les actus

Mobiliser l’investissement pour répondre aux défis sociaux et écologiques



Moins de 30 ans ?

Bénéficiez d’une prime de 3 000 €


Je suis intéressé.e

Donner la capacité à toutes les associations et entreprises de l’ESS de se lancer dans des logiques d’investissement, c’est l’état d’esprit que portent les Actifs Solidaires.
Bien plus qu’une nouvelle offre financière, c’est toute une démarche que France Active initie pour mobiliser tous ses partenaires.
L’ambition : permettre à tous les acteurs de conforter leur mission d’utilité sociale et de penser l’avenir en réponse aux urgences sociales et écologiques.
Le point sur cette démarche et sur les premiers rendez-vous à Paris et en région des Actifs Solidaires.

https://vimeo.com/871843839?share=copy

Concevoir l’accès à l’investissement pour les entreprises de l’ESS et les associations, comme l’un des moyens leur permettant de se projeter dans l’avenir, c’est la logique des Actifs Solidaires. Cette démarche portée par France Active mobilise autant ses partenaires engagés autour de son projet associatif que les dirigeants de l’ESS. Elle permet de démontrer que la finance en mobilisant l’épargne des citoyens est à même de s’investir et d’investir sur des projets dont le premier retour sur investissement attendu concerne l’utilité sociale.

Les Actifs Solidaires, ce sont des femmes et des hommes qui portent au quotidien des projets fondés sur la création d’emplois, l’écologie, le développement des territoires et de lien social autour de gouvernances démocratiques.

Les Actifs Solidaires, ce sont aussi des moyens financiers permettant à ces acteurs de se concentrer sur la dimension sociale et solidaire de leur projet. Les Actifs Solidaires mobilisent toutes les équipes de France Active et ses partenaires, convaincus de leur action commune au service des entrepreneurs engagés.

Les Actifs Solidaires, c’est une nouvelle façon de sensibiliser les dirigeants de l’ESS aux enjeux de l’investissement, de les accompagner sur les transformations écologiques, sociétales et numériques.

Les Actifs Solidaires, c’est enfin une ambition pour France Active de doubler d’ici 2027 le nombre d’associations et d’entreprises soutenues.


Téléchargez le flyer


Lancement de la démarche des Actifs Solidaires partout en France

Un lancement à Paris

Le premier acte de cette démarche est la conférence qui a eu lieu le 28 septembre prochain au Césure à Paris. 

Mobiliser de la finance face aux défis sociaux et écologiques, la nouvelle donne de l’investissement solidaire telle était la thématique de cette soirée.

Comment les entrepreneurs engagés peuvent-ils répondre aux changements profonds de nos modes de production, de consommation et nos façons de vivre ? Comment la finance solidaire peut-elle apporter de nouvelles réponses à leurs besoins ?Etaient présents pour en débattre des investisseurs solidaires, des entrepreneurs engagés, et des partenaires de France Active mobilisés sur les Actifs Solidaires.

Vous n’avez pas pu assister à cette conférence ? Voici le replay

https://vimeo.com/235215203Et en voici le best of.https://vimeo.com/872608294?share=copy

En écho à ce premier événement, d’autres verront le jour notamment à Marseille, Agen, Poitiers, Strasbourg en passant par Bordeaux ou encore par les territoires ultra-marins.  Telles sont quelques-unes des étapes du « grand tour des Actifs Solidaires ». L’objectif : échanger localement autour de l’investissement solidaire et en quoi celui-ci favorise le développement des projets d’utilité sociale aux bénéfices des territoires et des citoyens.

Retrouvez prochainement dates et lieux précis pour vous y inscrire à ces événements.

Autres actualités


[related_post_fa posts_per_page="15" post_type="post" post_category="actualites"]

Découvrez toutes les actus

Baromètre de la finance solidaire : l’édition 2023-2024 est disponible !


Fair et le quotidien La Croix publient la nouvelle édition du Baromètre de la finance solidaire.


Cette édition de 8 pages, publiée dans les pages du quotidien La Croix :

  • donne l’impact de la finance solidaire en France (chiffres consolidés par l’Observatoire de la finance à impact social),
  • regroupe trois reportages centrés sur des initiatives citoyennes qui ont vu le jour grâce à la finance solidaire
  • consolide un cahier pédagogique pour savoir comment épargner solidaire
  • publie l’interview d’une personnalité


Lire le baromètre de la finance solidaire La Croix / Fair

Autres actualités


[related_post_fa posts_per_page="15" post_type="post" post_category="actualites"]

Découvrez toutes les actus

Investir pour répondre aux enjeux sociaux et écologiques


Retour sur les assemblées générales de France Active

Grand rendez-vous de la vie institutionnelle de France Active, les assemblées générales de l’association et de ses deux sociétés financières de garantie et d’investissement se sont tenues le 31 mai dernier à la Recyclerie à Paris. L’occasion pour le mouvement associatif de faire le bilan de l’année passée et de se projeter dans les années à venir.

La grande décision de cette assemblée générale concerne le vote par les administrateurs du plan de développement du réseau. Pour répondre aux défis sociaux et écologiques que portent de plus en plus d’entrepreneurs, France Active ambitionne d’ici 2027 de doubler son activité d’investisseur solidaire et d’accroître de 50% son activité de garant. Les assemblées générales des entités de France Active du 31 mai ont acté trois levées de fonds : 10 millions d’euros pour l’association nationale, 10 millions d’euros pour sa société de garantie, et 200 millions pour sa société d’investissement.

Première concrétisation de ces levées de fonds, la nouvelle offre d’investissement solidaire sera déployée à compter de septembre prochain. Elle permettra à des associations et des entreprises de l’ESS de répondre à des besoins d’investissement non couverts. Qu’elles rencontrent des difficultés pour pérenniser leur modèle économique ou qu’elles souhaitent répondre à de nouvelles opportunités, elles ont besoin d’un accompagnement spécifique pour leur développement et de financements adaptés. L’offre de financement de France Active propose des solutions aux entrepreneurs quels que soient la phase de vie du projet.

France Active Garantie : sécuriser les parcours entrepreneuriaux

Lors de l’assemblée générale de France Active Garantie, Dominique Pillon-Godart et Kevin Fournaux de France Active Picardie, ont témoigné du déploiement du programme Accès+ sur le territoire picard. Notamment de la mise en place d’une stratégie de pédagogie auprès des bénéficiaires pour désacraliser la relation avec la banque. Destinée à rapprocher le porteur de projet et son banquier, pour qu’il puisse avoir le plus tôt possible dans la vie d’un projet accès à la garantie. En Picardie, France Active a atteint avec une grande fierté ses objectifs Accès+. Grâce à la mise en place de webinaires adaptés aux besoins des bénéficiaires et coconstruits avec l’association nationale.

France Active Investissement : investir dans l’utilité sociale

L’assemblée générale de France Active Investissement a été l’occasion pour Yesil Rusconi, directrice de France Active Ile-de-France de présenter un projet soutenu en collaboration étroite avec l’Ademe. Elle a souligné la forte complémentarité des deux réseaux lors de l’accompagnement de l’entreprise « Le pavé® ». Celle-ci concilie le social et l’environnemental. Elle produit des matériaux de construction sous forme de panneaux en utilisant des déchets plastiques à une échelle industrielle territoriale, en adéquation avec les besoins et les ressources disponibles localement. L’entreprise, créé en 2018, a été accompagnée dès ses débuts par France Active et l’Ademe puis au moment de son changement d’échelle il y a un an. La première usine, basée à Aubervilliers, emploient des salariés en insertion en collaboration avec Ares et recycle 300 tonnes de déchets annuellement. Une deuxième usine est en cours de développement en Bourgogne, à Chalon-sur-Saône.

France Active : connecter les énergies solidaires

Après avoir partagé les principaux résultats de l’association et valider les comptes annuels, l’accent a été mis sur « Territoire de solutions », une expérience de collaboration et d’incubation menée sur le territoire « Seine Eure » visant à faire émerger ou accélérer des solutions entrepreneuriales en réponse aux enjeux sociaux et environnementaux repérés.
Ainsi Benoit Rugel, directeur de France Active Normandie, Claire Leclerc, directrice de SocialCobizz et Pierre Hourcourigaray, directeur de l’Adress sont venus témoigner.
Ils ont montré comment en agissant collectivement et en associant des citoyens comme les acteurs du territoire, ils ont pu accompagner des porteurs de projet souhaitant créer dans l’Économie sociale et solidaire. La démarche leur permet de les aider dans la formalisation, la structuration et la concrétisation de leurs idées entrepreneuriales.
Ils ont ensuite été rejoints par Lynda Lahalle, déléguée à l’ESS et vice-présidente de la commission développement économique de la région Normandie qui a présenté le Super incubateur Pôle territoriale de l’ESS que pilote la Région.

Table ronde : défis sociaux, défis écologiques, quelle appropriation citoyenne de l’économie ?

  • Claire Thoury, présidente du Mouvement Associatif, avec son regard de sociologue, son propos porte sur la façon dont les citoyens, à travers les associations, s’emparent de cette question.
  • Anne-Catherine Husson-Traore, directrice générale de Novethic, l’accélérateur de transformation durable du Groupe Caisse des Dépôts. Ancienne journaliste, elle partage sa connaissance les grandes transformations du secteur financier et de la finance durable en particulier.
  • Pierre-René Lemas, président de France Active.

Pierre-René Lemas ouvre le débat ainsi :« Cet après-midi, nous avons décidé collectivement de franchir un cap. France Active a plus de 30 ans, initialement fondé autour de valeurs sociales et solidaires, l’association a su ajouter la dimension écologique. Bien consciente que le social et l’écologie vont de pairs.
Aujourd’hui nous avons défini notre horizon à cinq ans : doubler notre activité d’investissement et augmenter de 50% notre activité de garantie. Nous nous dotons de nouveaux moyens pour cela. Notre objectif reste le même : faire de la finance un levier pour développer l’ESS et permettre à ceux qui sont le plus éloignés de l’emploi de créer leur entreprise. »

Claire Thoury poursuit ainsi « France Active est une organisation militante, elle utilise les codes de l’économie classique traditionnelle pour transformer la société.

J’appelle l’ESS à faire de même, à se repolitiser. Nous l’avons dépolitisé et nous avons oublié pourquoi nous étions ensemble. Quels sont nos objectifs communs ? Et quels sacrifices sommes-nous prêts à faire pour les atteindre ? La dimension économique a trop pris le pas sur la dimension politique.

Faisons se rencontrer les impératifs de justice sociale et les impératifs de transition écologique, tout en intégrant un pilier essentiel qu’est la démocratie afin de permettre aux citoyens de s’impliquer. »

Anne-Catherine Husson-Traore complète :« Face au gigantisme des défis qui nous attendent ici et maintenant, la re-politisation est évidemment nécessaire.
Il est indispensable de mettre en place un modèle économique, social et écologique soutenable car aujourd’hui il ne l’est pas. Face aux problèmes globaux, il faut des solutions globales, et la finance est une des solutions. Nous avons besoin de rapprocher aspiration sociale, citoyenneté et finance. »

Autres actualités


[related_post_fa posts_per_page="15" post_type="post" post_category="actualites"]

Découvrez toutes les actus