Assemblée générale : cap sur l’inclusion



Rendez-vous majeur de la vie institutionnelle de France Active, les assemblées générales ont eu lieu le mardi 24 mai au Digital Village à Paris. Cette séquence essentielle à la vie démocratique de notre réseau a permis de revenir sur l’activité de 2021 et de partager les enjeux de l’inclusion, un des axes stratégiques commun aux trois structures (association nationale et les deux sociétés financières de garantie et d’investissement). Retour sur les 3 grandes séquences de cet événement.

Après une année 2021 hors norme en raison des impacts de la crise sanitaire, les membres (administrateurs et actionnaires) des trois structures de France Active étaient réunis en Assemblée Générale Ordinaire le 24 mai dernier pour dresser le bilan de notre activité.

 

Ce rendez-vous statutaire a donné lieu à une première séquence réunissant tous les membres. Ils ont partagé les principaux résultats et faits marquants de l’année 2021 du mouvement France Active (lire le communiqué de presse de nos résultats). Au regard des 39 000 entrepreneurs accompagnés et financés, ils ont félicité les équipes des associations territoriales et de l’association nationale pour leur détermination et le travail réalisé au service des entrepreneurs engagés.

 

La deuxième séquence de l’après-midi a permis aux membres de chaque entité de valider leur rapport d’activité ainsi que leurs comptes annuels. L’occasion de constater la bonne situation financière des trois structures qui affichent des résultats légèrement excédentaires malgré deux années de crise et le passage de provisions en conséquence. Ces résultats et les nombreux partenariats publics et privés de l’association nationale permettent d’augmenter significativement la contribution aux budgets des associations territoriales, aux côtés des Régions. Pour illustrer l’action au service des entrepreneurs, des salariés des associations territoriales ont témoigné de leur activité quotidienne en mettant en avant des programmes spécifiques comme le déploiement du programme Inclusion par le Travail Indépendant dans les Yvelines et le Val d’Oise, le projet de développement social et économique de la rue Briand mené à Mulhouse par France Active Alsace, ou les actions d’investissement en Pays de la Loire.

 

La troisième séquence de l’Assemblée Générale était ouverte à nos partenaires opérationnels et stratégiques pour une table ronde dédiée à la question de l’inclusion et de l’entrepreneuriat. Plus d’une centaine de personnes, proches de France Active ont participé aux échanges autour d’une thématique essentielle pour notre mouvement : « De la protection à l’investissement, regards croisés sur l’inclusion ». De cette façon, la complémentarité et la transversalité de nos métiers de garant et d’investisseur ont pu être valorisées. L’introduction par Claude Alphandéry, président d’honneur de France Active a d’ailleurs posé le cadre du débat : ”Les entrepreneurs ont deux métiers : gestionnaires et développeurs. Et le nôtre, c’est de soutenir et d’accompagner ces entrepreneurs engagés pour les aider à explorer, investiguer, et approfondir leur passion entrepreneuriale.”

 

Cette table-ronde a permis de mettre en avant le rôle de France Active comme protecteur et investisseur engagé, et a pu donner lieu à l’expression de la coopération que porte France Active avec les acteurs de son écosystème en faveur de l’inclusion comme le souligne Hayat Boaira, déléguée générale d’Entrepreneurs de la cité : “Cette année, nous fêtons les 15 ans de notre partenariat avec France Active. Un partenariat qui continue à se renforcer, au service des entrepreneurs les plus fragiles.

 

Maya Atig, directrice générale de la Fédération bancaire française, Mickael Vaillant, conseiller économique chez Régions de France et Hervé Guez, directeur des gestions actions, taux et solidaire au sein de Mirova, intervenants de cette table-ronde, ont souligné la force du partenariat de France Active au service d’une économie du lien. Une mission rappelée par Pierre-René Lemas, président de France Active, et développée par Dominique Mahé, président de France Active Garantie et Alexis Masse, président de France Active Investissement qui portent collectivement toutes les dimensions sociales de nos interventions.

Précédent
Suivant

Retrouvez les grands moments de la table-ronde sur

Autres actualités


[related_post_fa posts_per_page="15" post_type="post" post_category="actualites"]

Découvrez toues les actus

3 questions à Philippe Cornu du Crédit Agricole



Avec une vision partagée du développement des territoires et l’inclusion par l’entrepreneuriat, le Groupe Crédit Agricole et France Active coopèrent depuis de très nombreuses années. Philippe Cornu, directeur du marché des professionnels pour Crédit Agricole SA, apporte son témoignage sur la contribution du groupe à notre métier de garant et d’investisseur.

Que pouvez-vous nous dire de votre partenariat avec France Active ?

Le Crédit Agricole est partenaire historique de France Active, nos clients représentent près d’un entrepreneur sur 3 parmi le nombre de prêts garantis par France Active.
Nous avons ensemble des raisons d’être à consonances sociétales fortes. France Active a pour objectif de développer une économie plus inclusive et plus durable, et de favoriser l’accès des porteurs de projet à la création d’entreprise à impact sociétal. Nous souhaitons aussi accompagner les porteurs de projets sur tout le territoire (urbain, rural) y compris les personnes qui en seraient le plus éloignés. Ce partenariat est rempli de sens.

 

Comment peut se matérialiser la coopération entre nos 2 structures et les liens avec nos axes stratégiques ?

Le Groupe Crédit Agricole a pris des engagements forts dans la presse en décembre. Il s’agit de notre projet sociétal en phase avec notre raison d’être : « être utile chaque jour dans l’intérêt de nos clients et de la société ». Nous souhaitons agir autour de 3 grands axes :

  • Agir pour le climat et la transition vers une économie bas carbone
  • Renforcer la cohésion et l’inclusion sociale
  • Réussir les transitions agricoles et agroalimentaires.

A ce titre nous travaillons avec France Active sur des actions autour de l’inclusion entrepreneuriale. Nous pouvons citer l’exemple 1 jeune 1 solution que nous relayons fortement sur nos réseaux en région.
Nos Caisses Régionales sont en contact direct avec les associations territoriales de France Active afin d’apporter les meilleures réponses localement au plus près de nos territoires.

 

Quelle est votre vision du financement et de l’accompagnement des entrepreneurs engagés ?
Notre prochaine campagne de communication s’intitule #ensembleonyarrivera.
L’urgence est là, et nous devons agir collectivement pour notre planète et la société. En tant que premier financeur de l’économie, le Crédit Agricole a un devoir d’information et de sensibilisation à ces engagements auprès des entrepreneurs. Nous travaillons également à faciliter leurs investissements engagés. Nous ne souhaitons pas accompagner seulement les entrepreneurs engagés mais orienter tous les entrepreneurs qui le souhaitent vers les transitions écologiques et relever avec eux les défis sociaux qui se présentent.

Autres actualités


[related_post_fa posts_per_page="15" post_type="post" post_category="actualites"]

Découvrez toutes les actualités

Journée de l’Europe : une actualité riche pour l’ESS

Retour sur la conférence de Strasbourg des 5 et 6 mai



L’Union européenne (UE) célèbre la Journée de l’Europe le 9 mai. Chaque année, France Active profite de cette occasion pour mettre en lumière sa coopération avec l’UE en faveur d’une économie et d’une finance plus solidaires et plus inclusives. Cette année, France Active contribuait les 5 et 6 mai à l’événement européen de Strasbourg.Entrepreneurs, réseaux, institutionnels, investisseurs : tous les acteurs de l’Economie sociale et solidaire se sont réunis les 5 et 6 mai derniers à Strasbourg pour la manifestation « L’économie sociale, le futur de l’Europe ». Coorganisé par la Présidence française du conseil de l’Union européenne, le secrétariat d’État chargé de l’Économie sociale, solidaire et responsable, la ville et l’Eurométropole de Strasbourg, la Commission européenne, le Parlement européen, le Comité Économique et Social Européen et le Comité des Régions, cet évènement a permis de faire rayonner l’ESS pendant deux jours.Dans ce cadre, France Active a organisé une conférence : « Investisseurs publics, privés et citoyens : comment accélérer dans la coopération l’impact de l’ESS sur les territoires ? ». Les échanges animés par Florence Rémy, directrice de France Active Alsace, ont illustré la mobilisation des investisseurs publics et privés, du niveau européen jusqu’au niveau des collectivités, pour financer les entreprises de l’ESS. Pierre-René Lemas, président de France Active, Pia Imbs, présidente de l’Eurométropole de Strasbourg, Roger Havenith, directeur général adjoint du Fonds Européen d’Investissement, Bruno Dunkel, directeur général d’Inpulse, Jean Ruch, co-dirigeant de Familles Solidaires et Judith Fischer, directrice générale de Discovia, y sont intervenus pour partager leur vision de la coopération multi partenariale en faveur de l’ESS et des territoires. Ensemble, ils ont souligné la pertinence des entreprises de l’Economie sociale et solidaire pour résoudre les problématiques propres aux territoires : création de nouveaux emplois non délocalisables et passerelles d’accès à l’emploi pour ceux qui en sont le plus éloignés, services sociaux, enjeu de mobilité ou de nouveaux aménagements du territoire, économie circulaire ou transition écologique.Pour Pia Imbs, le développement de l’économie sociale sur l’Eurométropole de Strasbourg est une priorité : « nous sommes arrivés à la prise de conscience que c’est l’économie locale qui est la plus pérenne. C’est pour cette raison que nous avons créé un réseau avec les entreprises locales : le Pacte pour une économie locale durable. » La parole des représentants de l’Union européenne était aussi attendue. Pour Roger Havenith, directeur général adjoint du Fonds européen d’Investissement (FEI), « l’ESS est pleinement intégrée au mandat du FEI. Grace au nouveau programme InvestEU, nous allons faire un réel bond en avant. En effet, la dimension sociale de notre action est désormais un pilier, qui détient ses propres objectifs et des indicateurs à même de suivre cette action collective. » Quant à Pierre-René Lemas, il a souligné toute l’utilité de la coopération dans laquelle France Active inscrit son action : « ce qui fait notre ADN, ce sont les territoires. Depuis plus de 30 ans, nous sommes convaincus que l’économie est se construit par et pour les territoires, où toutes les formes possibles de solidarités s’exercent. »S’appuyant sur la dynamique de cet évènement et en vue du déploiement du plan d’action européen pour l’économie sociale de la Commission européenne, France Active poursuit plus que jamais son engagement pour faire de l’ESS le futur de l’Europe.

Autres actualités


[related_post_fa posts_per_page="15" post_type="post" post_category="actualites"]

Découvrez toutes les actus

Participation de France Active à l’évènement « L’Économie sociale, le Futur de l’Europe »


Tous les acteurs européens de l’ESS se réuniront les 5 & 6 mai 2022 à Strasbourg lors d’un évènement coorganisé par la Présidence française du conseil de l’Union européenne, le secrétariat d’État chargé de l’Économie sociale, solidaire et responsable, la ville et l’Eurométropole de Strasbourg, la Commission européenne, le Parlement européen, le Comité Économique et Social Européen et le Comité des Régions. Cette manifestation est une opportunité unique pour se rencontrer et œuvrer ensemble au développement et à la reconnaissance de l’ESS au sein de l’Union européenne.
Dans ce cadre, France Active organise une conférence intitulée « Investisseurs publics, privés et citoyens : comment accélérer dans la coopération l’impact de l’ESS sur les territoires ? » afin de promouvoir la coopération multi-partenariale, du niveau européen jusqu’au niveau local, au service de solutions de conseil et d’investissement en faveur de l’impact social et écologique.

Le 5 mai de 13h30 à 15h00 interviendront lors de cette conférence animée par Florence Rémy, Directrice de France Active Alsace :

  • Pierre René Lemas, président de France Active
  • Pia Imbs, présidente de l’Eurométropole de Strasbourg
  • Roger Havenith, directeur général adjoint du Fonds européen d’Investissement
  • Bruno Dunkel, directeur général d’Inpulse,
  • Bernadette Paul-Cornu, co-dirigeante de Familles Solidaires
  • Judith Fischer, directrice générale de Discovia


Consulter le programme et s’inscrire

Autres actualités


[related_post_fa posts_per_page="15" post_type="post" post_category="actualites"]

Découvrez toutes les actualités

Protéger les entrepreneurs les plus fragiles

Agir pour l’inclusion



En pleine cohérence avec nos orientations stratégiques pour 2025, nos actions en faveur de ceux qui rencontrent des difficultés particulières d’accès au conseil et au financement se déploient à une plus grande échelle en ce premier trimestre 2022. Ces actions sont rendues possibles grâce à la contribution de l’Etat dans le cadre du programme Inclusion par le Travail Indépendant porté par le ministère du Travail, de l’Emploi et l’Insertion. Le point sur l’avancement des actions d’accompagnement. Au-delà de notre offre financière en garantie et de la prime de 3000 € pour les moins de 30 ans, notre action d’accompagnement auprès des entrepreneurs les plus fragiles rencontre un vif succès. A mi-avril, plus d’une centaine de sessions d’information et de conseil ont eu lieu autour de thèmes les plus utiles aux créateurs d’entreprises. Cette large expérimentation se poursuit jusqu’à fin 2022 avec une programmation autour de 4 axes.

  1. Protection et sécurisation : organisation de webinaires sur la prévention des risques, les questions de protection sociale, de protection juridique, de responsabilité civile et de cyber-risques avec l’association Entrepreneurs de la cité, Crésus, et la MAIF.
  2. Sensibilisation au numérique : plusieurs modules d’information pour intégrer le numérique dans la gestion de son activité, pour le développement de la relation client et la prospection, et pour gagner en notoriété avec les conseillers de France Active et Hypra.
  3. Pédagogie financière : des rencontres permettant aux créateurs de piloter sa trésorerie, d’échanger avec son banquier dans de bonnes conditions, de comprendre les enjeux du crowdfunding, de développer les premiers réflexes de gestion financière. Ces cessions sont animées par les équipes de France Active et de l’association Financement Participatif France et rendues possible grâce à la Fédération bancaire française et le Banque de France.
  4. Engagement : un webinaire pour sensibiliser les entrepreneurs aux cinq dimensions de l’engagement portés par France Active (emploi / territoire / social / environnement / gouvernance)


Découvrir notre Pacte Création

Autres actualités


[related_post_fa posts_per_page="15" post_type="post" post_category="actualites"]

Découvrez toutes les actualités

Jeunes, le pari de l’inclusion

Quand l’entrepreneuriat devient vecteur de cohésion sociale

 

Faire Mouvement en faveur de l’inclusion des #jeunes, c’est le pari collectif des partenaires publics et privés de France Active.

A l’occasion de la publication de ses résultats d’activité pour l’année 2021, France Active a fait le choix de réunir ses partenaires et des jeunes entrepreneurs bénéficiaires de nos programmes autour de Thibaut Guilluy, haut-commissaire à l’emploi et à l’engagement des entreprises auprès d’Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion. La rencontre s’est déroulé le 17 février dernier dans les locaux Rejoué à Vitry-sur-Seine, un atelier d’inclusion qui permet aux personnes éloignées de l’emploi de s’engager dans un parcours de professionnalisation.

L’inclusion, c’est permettre aux jeunes les plus éloignés du financement de créer leur projet.
Trois jeunes bénéficiaires du programme 1 Jeune 1 Solution (Insertion par le Travail Indépendant) sont venus témoigner de leurs premiers pas dans l’entrepreneuriat : Atif Saade de OBokit, Antonin Fontenas d’ApollonHifi, et Clément Moulin de FocusOnYou. En complément de la prime de 3000 € de l’Etat, ces jeunes entrepreneurs bénéficient des actions de conseil et d’accompagnement développées par France Active, comme de la sécurisation de leur prêt bancaire via nos garanties d’emprunts. Ce programme est mené en lien avec les banques comme l’a rappelé Maya Atig, directrice générale de la Fédération bancaire française, présente à l’événement. https://vimeo.com/687986192https://vimeo.com/687985251L’inclusion, c’est aussi s’engager auprès des entrepreneurs de l’innovation sociale qui agissent auprès des jeunes. C’est le cas de Yoan Levy de Camarage (ex-Homiz) qui a rejoint notre programme « La Place de l’émergence » et de Rejoué qui a bénéficié de financements pour son développement. Le projet de Camarage porte sur la mise en relation entre les jeunes qui cherchent un logement et les ainés qui peuvent ainsi avoir à leurs côtés un jeune pour les accompagner dans leur quotidien. Quant à Rejoué, cet atelier d’insertion associatif agit à l’insertion de personnes en difficulté à retrouver le chemin de l’emploi.https://vimeo.com/687983389https://vimeo.com/687986853Sur la question de l’inclusion des jeunes, Annick Valette, vice-présidente de la MAIF, a rappelé toute la nécessité d’agir en faveur des jeunes dans une logique collective : « nous le faisons avec nos sociétaires, comme avec nos salariés ».Pour Thibault Guilluy, « nous sommes aujourd’hui face à de nombreuses initiatives sur les questions de l’innovation sociale, notamment en faveur de l’inclusion des jeunes. A nous, acteurs publics, mouvements associatifs et entreprises de leur permettre de se développer. »Merci à Rejoué pour son accueil, aux jeunes entrepreneurs présents et à tous nos partenaires présents à cet événement. Découvrez leur témoignage en vidéohttps://vimeo.com/687989871https://vimeo.com/687987875https://vimeo.com/687984298https://vimeo.com/687988562

Autres actualités


[related_post_fa posts_per_page="15" post_type="post" post_category="actualites"]

Découvrez toutes les actus

Quand les femmes s’engagent pour les femmes

#EntrepreneuresEngagées

 

Chaque jour, les équipes de France Active accompagnent des femmes entrepreneures dans leur projet. La journée internationale des droits des femmes nous donne l’occasion de mettre en avant toutes celles qui se mobilisent pour leur territoire, pour créer du lien social, de l’emploi et qui incarnent notre volonté de construire une société plus inclusive et plus durable.

Notre action en faveur des femmes les plus éloignées des financements bancaires se traduit sur la phase de création par une parité dans le nombre d’entrepreneurs financés au démarrage de leur projet. Depuis plus de dix ans, un entrepreneur sur deux financé par France Active au moment de la création de son projet est une femme. Cette action est rendue possible par le soutien constant du ministère délégué auprès du Premier ministre chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances. Cela se traduit par la Garantie ÉGALITÉ Femmes.

France Active garantit le prêt accordé par la banque jusqu’à 80% pour des montants allant jusqu’à 50 000 €. Aucune caution personnelle n’est demandée à l’entrepreneure, ce qui lui permet de sécuriser sa situation personnelle. Cette garantie est dédiée aux femmes, créatrices ou repreneuses d’entreprises, demandeuses d’emploi ou en situation de précarité.

Pour renforcer son action, France Active travaille avec de nombreux collectifs de femmes engagées dans le développement de l’accès à l’entrepreneuriat. Cette année, France Active et Femmes des Territoires renforcent leurs coopérations pour aider les femmes à accéder aux financements et notamment à la banque, grâce à la Garantie EGALITE Femme. Comme l’explique Marie ELOY, présidente de Femmes des Territoires, « nous associons France Active aux ateliers ‘s’entourer pour entreprendre’ pour faire découvrir aux créatrices d’entreprise, l’accompagnement de leurs conseillers ainsi que les financements dont elles peuvent bénéficier. France Active contribuera également au MOOC ‘Je finance mon projet’ qui vise à lever les obstacles face aux questions financières pour les femmes entrepreneures ».

Femmes des Territoires est un réseau social d’entraide pour toutes les femmes qui souhaitent entreprendre, partout en France, et pour toutes celles qui veulent les aider. Femmes des Territoires est convaincue qu’il est essentiel que les femmes qui entreprennent choisissent de ne pas rester isolées, s’entourent et fonctionnent davantage en réseau. La réussite individuelle passe par l’entraide collective.

Pour cette journée du 8 mars, France Active a choisi de mettre en avant quatre femmes entrepreneures qui s’engagent pour la cause des femmes. A travers leur projet, elles ont choisi d’œuvrer à l’inclusion des femmes et à leur donner la capacité de prendre toute leur place dans la société.

Véronique Saint-Aubin

Directrice générale de l’association SFM-AD – Centre social, organisme de formation et ACI (Atelier-Chantier d’Insertion) à Stains (Seine-Saint-Denis).

Toute la carrière de Véronique Saint-Aubin est liée à SFM-AD. « J’étais, en effet, étudiante en mathématiques à Jussieu en 1980 quand j’ai décidé de faire du bénévolat pour SFM (Solidarité Français Migrants) qui donnait des cours de français à des femmes d’origine étrangère. Ça a été une révélation ! Et après deux années, j’ai souhaité me professionnaliser dans ce domaine et je suis devenue coordinatrice de l’association. »

> Lire la suite

Rosa Tariverdova

Fondatrice de la Librairie à Soi.e – Librairie féministe à Lyon (Rhône.

« J’aime à dire que je suis une féministe post-Me Too. Ma conscience féministe s’est en effet réveillée en 2016-2017. Depuis, je n’ai cessé de lire, me documenter, écouter des podcasts sur ce sujet. J’ai également commencé à militer pour le collectif Nous Toutes. C’est donc assez naturellement que j’ai voulu lier cet engagement à ma vie professionnelle », confie Rosa Tariverdova.

> Lire la suite

Marie-Louise Faye

Fondatrice et directrice de l’association KER – Restaurant/traiteur et comptoir éthique qui emploie en insertion des femmes issues des migrations à Dijon (Bourgogne Franche-Comté).

« Nous valorisons leur savoir-faire en cuisine de ces femmes souvent sous-exploité et réservé à la sphère familiale pour les amener dans un parcours professionnel et leur permettre de réaliser leurs rêves. »

> Lire la suite

Founé Camara

Co-fondatrice de l’association Les Aiguilles de Normandie – Atelier chantier d’insertion – Val-de-Reuil (Normandie).

« Parmi les femmes accompagnées, toutes ont dû à un moment sacrifier leurs propres projets pour soutenir un mari en insertion, s’occuper des enfants, prendre soin de leurs parents… Elles retrouvent ici une dynamique positive et valorisante. »

> Lire la suite

Autres actualités


[related_post_fa posts_per_page="15" post_type="post" post_category="actualites"]

Découvrez toutes les stories

Pour une Europe des territoires solidaires – Témoignage de Claude Alphandéry, président d’honneur de France Active


Alors que la France préside l’Union européenne, Claude Alphandéry, président fondateur de France Active et européen convaincu, partage sa vision de la dimension sociale et solidaire de l’Europe.

Pour lui, l’Europe économique est le sujet qui a le plus avancé ces dernières décennies, notamment sur l’ouverture des marchés et de la concurrence entre les pays membres. Il considère que la dimension culturelle est devenue l’un des leviers de la construction européenne, de même que l’éducation avec le programme Erasmus qui a démontré toute son utilité. Sur les dimensions sociales et solidaires, il constate que les avancées sont moins importantes concernant le vivre ensemble et la question du travail.

La relance est une bonne opportunité pour “encastrer tout ce qui relève de l’utilité sociale dans l’activité économique“. L’ensemble des pays membres avec l’appui de la Banque Européenne doivent pouvoir donner une plus grande priorité aux investissements solidaires. Et pour faire progresser cette Europe solidaire, il convient aussi de donner une plus grande place aux territoires. Pour Claude Alphandéry, il existe partout en Europe des initiatives multiples à même d’être partagées pour inspirer les acteurs de terrain. Cela se traduit par exemple par l’essor des tiers-lieux, le développement d’une approche globale des soins dans les bassins de vie, les circuits-courts, etc.

Toutes ces démarches doivent être approfondies et généralisées à l’ensemble des pays européens : chaque territoire a bien le pouvoir de rendre l’Europe plus sociale et plus solidaire.

https://vimeo.com/678121770

Autres actualités


[related_post_fa posts_per_page="15" post_type="post" post_category="actualites"]

Découvrez toutes les actualités

France Active vous souhaite une bonne année 2022 !



Pierre-René LEMAS

Président de France Active

« La période qui arrive s’ouvre avec de nouvelles perspectives pour le secteur du solidaire. La crise
nous a offert son lot de secousses, mais aussi d’enseignements pour la suite.
La dynamique de l’Économie sociale et solidaire s’accentue de jour en jour, entrainant dans son sillage de nouveaux acteurs, citoyens engagés et structures de l’économie solidaire qui intensifient leurs engagements.
Certains indicateurs sont parlants, comme la collecte d’épargne solidaire en forte hausse chaque année, l’investissement public dans  l’économie sociale ou encore l’attrait des jeunes créateurs pour le secteur.
L’année 2021 nous a conforté sur nos métiers et nos  ambitions : une vision très sociale de l’entrepreneuriat, qui inclut, protège d’une part, et développe les territoires et l’emploi de l’autre. Pour répondre aux enjeux de précarité qui s’enracinent comme aux nouvelles opportunités de solidarité qui se créent dans les territoires, nos avancées de 2021 doivent nous servir de tremplin pour toutes nos actions de 2022.»

 

Autres actualités


[related_post_fa posts_per_page="15" post_type="post" post_category="actualites"]

Découvrez toutes les actualités